Aller au contenu principal

Le mariage de Marine & Dédé

Nous sommes début février 2019 et je ne réalise pas encore...

J'ai quitté la France il y a maintenant 8 mois, je savais que ce voyage allait changer ma vie, je le sentais, mais je ne l'imaginais pas à ce point là. Aujourd'hui, je suis au nord de la Thaïlande, je vis dans la charmante maison de famille de Bamnan, surnommé Dédé et nous sommes heureux. Je n'ai pas vraiment eu le temps de prévenir chacun d'entre vous, alors je pense que c'est le moment de vous expliquer ce que j'ai sur le cœur. Certains ont été surpris par cette annonce: trop tôt, trop jeune, trop loin, inconsciente, etc. Il est évident qu'il faudrait venir ici, venir au cœur de ce village et partager quelques jours auprès de nous et notre famille pour comprendre ce choix.

 

Certaines choses ne s'expliquent pas, elles se vivent !

 

Quelques jours avant de rencontrer Dédé, j'ai téléphoné à ma maman et je lui ai dit cette phrase : "Maman, pour la première fois de ma vie je suis heureuse, je suis ici, seule au bout du monde et je suis épanouie!"

Je n'attendais plus rien de la vie, je n'attendais plus rien des autres, j'acceptais simplement de donner et de recevoir sans questionnement, sans attentes, mais simplement avec l'envie de vivre les choses pleinement, car aucune seconde n'est éternelle.

 

Avec Dédé, les choses sont arrivées simplement, on ne se comprenait pas ou très peu, mais cela n'était pas une barrière, car nous étions heureux de partager ces moments ensemble. Lorsque la parole n'existe pas vous apprenez à échanger avec le regard, puis j'ai pris conscience qu'après quelques semaines, je ne le regardais plus, je l'admirais.

Mais je devais poursuivre mon voyage, c'était la raison pour laquelle j'étais venue en Asie, pour découvrir et partir à l'aventure.

Difficilement, je suis montée dans ce bus pour le Laos et après quelques jours, j'ai réalisé que je ne m'étais jamais autant sentie à ma place qu'en Thaïlande. Ce pays m'avait tellement apporté que lorsque j'y étais, je me sentais enfin à la maison, un sentiment que je n'avais ressenti auparavant... J'ai donc naturellement repris le chemin inverse, pour retrouver Dédé.

 

Les jours se sont écoulés et le mois d'octobre est arrivé, c'était le retour à la réalité comme les gens disent si bien. Le travail m'attendait, mon patron, mes collègues, mon studio meublé, mon chat, mon chien, les pistes de ski et les magnifiques monts de Val Thorens.

J'ai beaucoup pensé et j'ai réalisé que mon bonheur, aujourd'hui, était ici, proche de cette famille au grand cœur, dans ce village au milieu de la jungle où la vie se vit d'une façon totalement différente, mais aussi et auprès de Dédé.

 

Étrangement, ce voyage m'a finalement permis de me découvrir et de partir à ma propre rencontre. Et comme si tomber sous le charme d'un pays n'était pas suffisant, aujourd'hui je souhaite poursuivre mon chemin auprès de cet homme. Voir son sourire au réveil, l'écouter chanter, le voir heureux, fait de moi une femme épanouie.

 

Pour en venir au mariage, dans ce village Karen et comme dans cette ethnie en général, on ne vit pas ensemble avant l'union, c'est une tradition cela fait partie de leur culture. Nous deux, nous avons fait les choses différemment, et même si les villageois ont probablement eu du mal à comprendre, aujourd'hui, je me sens acceptée ici. Dédé m'avait fait part de son envie de m'épouser, je n'étais pas contre mais j'étais encore trop occidentalisée pour envisager cela.

 

Et puis un soir, nous rentions de balade, il chantait (encore) sur son scooter, je le serrais fort contre moi et j'ai ressenti un confort inexplicable, je me suis sentie légère, heureuse et libre à la fois. Comme si mon âme relâchait en quelques instants toutes les douleurs accumulées passées, tous les blocages qui m'empêchaient de vivre comme je le voulais vraiment.

C'est à ce moment précis que je me suis dis : j'ai envie de l'épouser! Il m'a fallu plusieurs jours avant de pouvoir lui parler, et puis j'ai pris mon courage à deux mains. Lorsque j'ai vu son sourire illuminer son visage, lorsque devant moi, il a sauté de joie après lui avoir dit : "Dédé, Marine veux se marier avec toi ! J'ai su que je ne le regretterais jamais.

 

Beaucoup de personnes m'ont demandé si je comptais rester ici toute ma vie, si j'étais certaine de mon choix...

Je comprends ce questionnement mais je le trouve étrange à la fois, car qui peut prédire l'avenir ?

Qui est certain à 100 % des choix qu'il fait ?

À trop penser au futur, on finit par ne pas vivre le moment présent. On regrette souvent les choses que l'on n'a pas faites, mais rarement celles que l'on a vécues.

Voici pourquoi aujourd'hui je vous annonce que notre mariage aura lieu le 16 mars 2019 au Khwae Wua Dam dans la province de Chiang Rai.

 

 

 

 

Cette cagnotte, je la fais un peu à reculons, car je reste très gênée de la mettre en place. Paraît-il qu'une cagnotte remplace la liste traditionnelle de mariage (moi :"car c'est normal de faire une liste de mariage ?").

Si malgré tout, je la mets en ligne aujourd'hui, c'est parce que beaucoup d'entre vous m'ont suggéré de le faire.

 

Quelques personnes m'ont fait part de leur envie de nous envoyer un colis ou une carte, vous savez ce petit morceau de papier que l'on peut garder toute une vie et qui fait toujours plaisir de recevoir :) Alors voici l'adresse de ma boîte postale, car au village, le courrier arrive difficilement.

 

Chiang Rai Main Post Office

Amphoe Mueang Chiang Rai

Teacher Marine Lellouche

Chiang Rai 57000

THAILANDE 

 

 

Nous avons deux projets, le premier est bien plus un rêve qu'un projet, ce serait de partir quelques semaines en France. Dédé me fait découvrir sa culture, son pays et sa vie depuis des mois et j'aimerais à mon tour lui faire connaître mon pays, mais surtout ma famille.

Il rêve de rencontrer mes proches, Facetime nous aide énormément mais ce n'est plus suffisant. Il serait heureux de déguster nos spécialités culinaires, de prendre l'avion pour la première fois, de comprendre notre culture et j'aimerais pouvoir réaliser son rêve.

Billet pour une personne entre 500€ et 750€ selon la période.

 

Notre second souhait serait d'acheter deux VTT pour mettre à la disposition de nos clients qui passent quelques jours dans notre Homestay familial. La maison en bois de Dédé et sa famille devient notre petit paradis où nous sommes heureux de partager de bons moments avec les visiteurs qui viennent jusqu'à nous.

Proposer des VTT serait une façon beaucoup plus écologique et plus proche de la nature pour découvrir les alentours du village.

Prix approximatif neuf 5000 bahts soit 140€ pour un vélo mais, nous aimerions en trouver d'occasion pour pouvoir les peindre et leurs donner une seconde vie.

 

Comprendre ce que nous ferons de la cagnotte:

 

De 0€ à 20€ :

  • Un aller/retour à Chiang Rai pour aller chercher les vélos.
  • Un aller/retour pour nous déposer à l'aéroport (car oui sans voiture nous demandons à un villageois de nous emmener en ville soit 50 km aller/retour du village).
  • Un ticket Ouibus pour rejoindre l'Aquitaine (régions de mon enfance) de l'aéroport de Paris.
  • Deux bouteilles d'eau à l'aéroport (plaisanterie, mais réalité)
  • Faire un tour à la boulangerie du village de Montignac pour dévaliser les viennoiseries, Dédé va enfin comprendre que le mot "croissant pur beurre" est indescriptible.
  • Une roue de vélo, c'est déjà un trés bon début.

De 20€ à 40€ :

 

  • Deux pots de peinture pour repeindre nos vélos afin qu'il soit plus fun.
  • Achat de bombes anti-creuvaison et une pompe à vélo (car avec les routes du village, il vaut mieux prévoir)
  • Deux tickets de bus aller Chiang Rai/Bangkok pour rejoindre l'aéroport.
  • Un plateau de fromages à partager en famille (cela peut paraître étrange, mais il me semble impératif que Dédé découvre la gastronomie Frenchy).
  • Le choix de nos sièges côte à côte sur le site web de la compagnie aérienne

De 40€ à 60€ :

 

  • 2 tickets aller/retour Chiang Rai/Bangkok pour rejoindre l'aéroport et revenir à la Maison.
  • Pas encore de siège dans l'avion, mais un pied chacun dans le couloir d'embarquement, on y est presque.
  • Un plein d'essence pour rendre visite à mon papa qui vit à 45 minutes de chez maman, où nous seront logés en France (Oups, j'avais oublié de prévenir maman justement...).
  • Un sac de souvenirs culinaires pour la famille de Dédé (chocolat, charcuterie, fromage et pourquoi pas une bouteille de pinard comme on dit dans le Sud.)
  •  
  • De 60€ à 100€ :
  •  
  • Probablement les 3/4 d'un VTT d'occasion, youpie !
  • Yes, une fesse sur le siège de l'avion, on s'approche du décollage.

De 125€ à 160€ :

 

  • Le 1/4 du siège lors de la réservation de notre billet.
  • L'achat de deux VTT d'occasion pour faire vibrer nos clients.

Vous êtes naturellement tous conviés à venir partager ce week-end du 16 mars 2019 avec nous, c'est avec enthousiasme que nous avons fait le choix de suivre les coutumes Karen pour notre mariage.

Il y aura de la place pour tout le monde !

On vous embrasse et je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire.

 

Marine & Dédé.

 

 

 

 

 

0 Jour restant
48 Participations

Organisé par

Marine Lellouche