Aller au contenu principal

Défendre le bien-être des animaux d'élevage avec un film

Organisé pour : L'équipe du film

Bienvenue sur la cagnotte du film "La Ferme d'Emilie" 

 

Face aux scandales de plus en plus nombreux en matière d’élevage intensif, de transports indécents d'animaux, d’abattages violents et déshumanisés et à la recrudescence des questions légitimes en matière d’évolution des régimes alimentaires, de nouvelles voix se font entendre. Des voix qui ne visent aucun extrêmisme mais ouverture d’esprit et changement d’angle de vision.

Emilie JEANNIN, éleveuse de Charolaises et Nathalie LAY, réalisatrice, veulent ouvrir des pistes concrètes, pragmatiques et bientôt applicables. Peut-être sommes nous en train d’amorcer ce virage où le bien-être animal sera le garant de la réhumanisation de nos assiettes et de nos esprits.

 

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte. Tous les paiements sont sécurisés et chacun participe du montant qu'il veut ou qu'il peut.

Merci à tous ! heart

 

Vous pouvez suivre l'aventure de ce prochain court-métrage de sa création à sa diffusion sur : https://www.facebook.com/lafermedemilie

 

Teaser : https://vimeo.com/279643408

 

Bande annonce : https://vimeo.com/309114052

 

 

 

 

LES TENANTS ET ABOUTISSANTS

 

Pourquoi un film pour cette cause ?

  • Pour sensibiliser, informer, expliquer les enjeux et les solutions afin de lutter contre la souffrance animale en élevage, dans les transports et les abattoirs.
  • Pour mobiliser l'opinion publique et faire avancer cette cause
  • Pour humblement ouvrir une "voie du milieu" entre l'élevage industriel intensif et le véganisme

 Quel genre de film?

  • Un court métrage d'intérêt général, tout public, de 20 minutes environs, sur le portrait d'une femme dont le combat pourrait bien porter ses fruits
  • Un film qui circulera librement sur les réseaux sociaux – Youtube et Viméo
  • Un film téléchargeable gratuitement à voir en famille ou entre amis, à diffuser dans les écoles, collèges, lycées et dans les associations...
  • Un film qui participera à des festivals en tout genre

Comment ce projet sera réalisé ? 

  • En partageant les publications de cette page et son lien facebook  et en fédérant votre entourage pour faire connaître le projet
  • Grâce à une belle équipe : cadreurs, pilote de drone, ingénieur du son, compositeur, monteuse, étalonneur qui ont tous accepté de travailler à moindre coût ...
  • En participant à cette cagnotte pour nous aider à financer la réalisation de ce film
  • En assistant à l'avant-première du film en salle de cinéma avec conférences et échanges avec le public
  • En s'inscrivant à une future date d'évènement facebook pour une grande chaîne solidaire de partage du film sur le réseau social et sur le net

Quand ?

  • Plusieurs dates de tournage entre juillet et octobre sont programmées
  • Bande-annonce du film début 2019, 1 mois avant son avant-première 
  • Avant-première lors du premier trimestre 2019
  • Grand rendez-vous facebook pour le partage du film après son avant-première 

 

 

NOTE D'INTENTION DU FILM

 

Les récentes dénonciations de la souffrance animale en élévage intensif, dans les transports et en abattoir ont secoué l'opinion publique et plus de 80% de la population n'a pas été entendue lors de la loi Alimentation du 28 mai dernier. Malgré la grande mobilisation citoyenne , il n'y a pas eu de vote favorable à :

  • l'interdiction du broyage des poussins vivants
  • la limitation des durées de transport d'animaux vivants
  • l'interdiction de castration des porcelets à vif
  • l'interdiction d'abattage sans étourdissement
  • la suppression des cages à poules et à lapins
  • Il en a été de même pour la mise en place obligatoire des vidéos de contrôle dans les abattoirs (amendement Falorni): 13 députés ont voté pour, 61 contre.

En France, environ 80% des animaux sont élevés en intensif, dans des cages aux conditions sordides et 80% sont saignés conscients. Nous avons tous vu ces atroces images bouleversantes. L'opinion publique ne veut plus se rendre complice d'une telle maltraitance, maltraitance qui a pu, nous l’avons vue, être accompagnée d’actes sadiques.

 

Alors que faire ? : La réponse reste avant tout individuelle.

Les personnes supprimant la viande de leur alimentation ont probablement une réaction très cohérente pour lutter contre la souffrance animale. 3% de La population est végétarienne, le chiffre pourrait passer à 10% dans ces circonstances. Cependant l'histoire de notre évolution et de notre culture française très gastronomique fait que nous sommes près de 97 % d'omnivores en France, omnivores souhaitant que cette souffrance animale cesse pour l'immense majorité. Comment ce chiffre lourd dans la balance peut-il constituer le terreau d' un changement significatif pour le bien-être des animaux d'élevage ?

 

Ce même 28 mai, la loi autorise en revanche, une expérimentation d'abattoir mobile à la ferme pour 4 ans. Emilie Jeannin, éleveuse de charolaises en Bourgogne, inaugurera ce projet , elle a conçu ses camions d'inspiration suédoise avec un cahier des charges très précis. Ce sera une toute première en France. Son portrait et son combat ouvriront les perspectives d'un avenir meilleur pour les animaux grâce à un élevage et à un abattage éthiques et grâce à la perspective d'un omnivore responsable. Elle nous propose dans ce documentaire une réflexion au delà d'une pensée binaire qui pourrait bien porter ses fruits...

 

Nous nous engageons à faire un film beau, sans aucun extrémisme ni violence, même si la question de la mort devra être abordée. Parce que les éleveurs qui aiment leurs bêtes ne veulent pas les voir souffrir, parce que les omnivores ne devraient pas être tiraillés entre le renoncement à la viande et le renoncement au bien être animal... Parce que tout reste à réinventer pour le lien Homme-Animal...et pour l'enjeu écologique.

 

 

NOS PARTENAIRES A CE JOUR

 

 

- Frédéric Lenoir, écrivain, philosophe et historiens des religions parrainera ce court-métrage avec son association Ensemble pour les animaux. 

 

Son livre "Lettre ouverte aux animaux et à ceux qui les aiment" a été le déclencheur d'inspiration pour ce film.

En mai 2017, il crée cette association qui vise à réfléchir sur la relation entre l’homme et l’animal et à défendre, en lien avec d’autres associations, des grandes causes sur la condition animale.

Voici leurs motivations : " Parce que nous refusons d’opposer l’être humain aux autres animaux et souhaitons éclairer par la réflexion, et conforter par des actions, le lien qui nous unit à eux. Parce que notre souhait de contribuer à l’avènement d’un monde meilleur, ne peut concevoir d’exclure les animaux de ce monde plus respectueux et plus fraternel auquel nous aspirons. Parce que nous ne ne pouvons plus rester indifférents à toutes les souffrances qu’on leur impose. Parce que nous refusons d’exclure les animaux de la sphère morale et pensons que faire preuve ‘d’humanité’ ne signifie plus simplement respecter les autres êtres humains, mais tout être vivant. Parce que nous souhaitons débattre, de manière non sectaire, sur la place des animaux dans nos sociétés, tant dans le domaine de la santé, de l’alimentation, du droit etc. Parce que nous souhaitons œuvrer de manière désintéressée et dans un esprit de rassemblement, en unissant nos idées et nos actions à tous ceux qui luttent pour la cause animale."

 

- L' Association en Faveur de l'Abattage des animaux dans la Dignité - L' AFAAD 

 

Voici leur engagement : "Refusons l’indifférence. Manger de la viande implique de tuer des milliards d’animaux... Notre devoir premier est de nous soucier de la fin de vie de ces animaux. C’est le sens du combat mené par l’AFAAD afin que chaque animal soit traité avec respect et dignité. Au XXIe siècle, aucun animal ne devrait avoir à connaître la souffrance, la terreur et la maltraitance dans les abattoirs."       

 

- Le Boeuf Ethique

 

Présidé par Emilie Jeannin, "C’est une filière éthique, où les animaux d’élevage et les hommes qui les entourent sont respectés. Les animaux sont issus d’élevage Paysans, nourris à base d’herbe, sans OGM, sans antibiotiques, sans produits chimiques. Les éleveurs eux, partagent cet objectif de faire la meilleure viande possible avec leurs animaux et reçoivent une véritable rémunération de leur travail. Par ailleurs,inspirée d'un modèle suédois, la filière s'est lancée dans la mise en place d'un abattoir mobile. Cet abattoir sera au centre de la Steak (R)évolution en France, en permettant de créer la 1er filière Ethique de Viande de Boeuf ! "

 

- 'Au Nom du Corps' de Caroline Gauthier

 

Formatrice, auteure du roman initiatique à succès et bestseller « Au Nom du Corps », cette femme de coeur sensible à la cause animale et à la Terre, reconnecte les personnes en recherche de sens à leurs terres intérieures car pour elle «  Vivre sa vraie Nature aujourd’hui est une nécessité pour la transformation dont le monde a besoin demain ».

 

 

BUDGET et CONTREPARTIES

 

Notre budget 

 

Nous avons besoin de 9960 € pour "La Ferme d'Emilie" qui se répartissent comme suit : 

Equipe de tournage et matériel = 26 %

Communication = 23 %

Réalisation = 15 %

Montage et étalonnage = 15 %

Musique originale et mixage = 11 %

Logistique = 7.1 %

Frais Leetchi = 2.9 %

 

et de 13800 € au cumul (soit 3840 € supplémentaires), pour réaliser un complément au film, qui sera aussi diffusé gratuitement. Il s'agit de la captation et du montage de 50 minutes environ de l'avant-première du film, en présence d' Emilie Jeannin,  de la Réalisatrice et d'une personnalité publique (Présence à confirmer de Frédéric Lenoir) qui échangeront en interaction avec le public sur ce sujet fort sous des aspects pratiques, artistiques et philosophiques. Les questions du public posées lors de cette avant-première ainsi que les réponses des intervenants sont nécessaires pour un éclairage supplémentaire sur les enjeux de ce sujet. Nous apprenons que ODIL.TV prendra la captation et le montage de la soirée en charge. Nous les remercions pour leur précieux soutien et déduisons donc ce jour le 02/02/19 cette partie de notre cagnotte !!!

 

 

Les contreparties selon votre contribution :

 

En échange de votre contribution libre, notre contrepartie phare sera de vous offrir le film par un lien de téléchargement gratuit.

 

Aussi, vu que nous nous attendons à beaucoup de contributions, nous n'inscrirons pas le nom de tous les donateurs au risque d'avoir un générique de fin beaucoup trop long puisque nous sommes dans le format court-métrage, en revanche :

- Le générique comportera la mention "Merci à tous les donateurs sans qui ce film n'existerait pas"

- Chaque donateur recevra par email : nos sincères remerciements accompagnés du ou des liens du ou des films ( sous conditions de cagnotte ) à visionner gratuitement, ainsi que le lien de téléchargement gratuit de "La Ferme d'Emilie".

- A partir d'un montant de 35 € : le donateur bénéficiera en plus d'une entrée gratuite pour l'avant-première prévue sur Mâcon courant mars 2019, avant-première qui sera suivie d'une conférence et d'un échange avec le public.

- Une mention spéciale "Ambassadeurs" dans le générique de fin indiquera le nom de toute personne ayant mobilisé son entourage pour organiser et réceptionner une collecte d'un montant supérieur à 200 €. Nous envoyer un mail pour en savoir plus.

 

 

NOTRE EQUIPE

 

 

- La Rocca Vidéo

Guillaume La Rocca, cadreur et réalisateur de films institutionnels, animateur d'ateliers audiovisuels, propose aussi la numérisation d'anciens supports tels que cassettes vidéos ou diapos... Il participe aussi à des tournages de fictions , et à des festivals de courts-métrages, en tant que spectateur ou en tant que juré.

Il y a 4 ans, il co-réalise la fiction "Sarah" avec Nathalie LAY, court-métrage qui a remporté plusieurs prix en France lors de festivals et connu un parcours à l'international. Depuis, les deux réalisateurs coopérent sur différents projets.

Visualiser une de ses dernières réalisations : https://vimeo.com/164129697

Pour plus d'informations : https://www.facebook.com/pg/laroccavideo/videos

 

- Calyptone

Calyptone est spécialisé dans le relevé aérien par drone à basse altitude. Calyptone réalise chacune de ses missions avec fiabilité et précision, tout en veillant à la sécurité et au respect de la règlementation en vigueur. 

L’expérience de son fondateur Stéphane Levy, dans la gestion de projet garantit la réalisation d’une feuille de route adaptée et fidèle à vos besoins réels. Que vous souhaitiez simplement effectuer un relevé avec fourniture de données brutes ou intégrer les informations au sein d’un système existant, Calyptone mettra en oeuvre les moyens nécessaires pour la réussite de votre projet.

Pour plus d'informations : https://www.facebook.com/Calyptone

 

- Gabriel Keller

Gabriel Keller est ingénieur du son, compositeur et guitariste autodidacte de la région lyonnaise. 

Il a travaillé pour différentes publicités en tant que compositeur comme Groupama et est membre du groupe lyonnais d'art rock HEGOA. En plus de ces activités, Gabriel est également mixeur pour différents projets audiovisuels ( Reportage, documentaires, courts métrages ) et a fait partie de l'équipe lauréate du filmapalooza 2018 avec le film " La grande Ours ".

Plus d'informations sur : https://www.facebook.com/kellersonlyon

 

- Nathalie Lay

Créatrice de vidéos pour les entreprises, Nathalie LAY s'est spécialisée dans la conception, la réalisation et le montage de films promotionnels, vidéoclips, documentaires, fictions etc... Elle travaille en collaboration avec La Rocca Vidéo pour les tournages et ouvrira sa société de Production en Janvier 2019.

Ses montages 'estampillés' font de ses films des univers mêlant pertinence et beauté, dans lesquels elle sait à la fois faire naître subtilement le rêve, la douceur mais aussi l'inconfort et le malaise. Nathalie tient à faire le montage de ses propres films car comme le dit Jean Cocteau : " Il faut monter son film soi-même, le montage c'est le style".

Depuis 2 ans suite à une maladie, elle oriente davantage ses productions sur un axe porteur de sens pour filmer des portraits inspirants, partageant l’insolite et tout ce peut sortir de la pensée unique.

C’est tout d’abord à la lecture du livre de Fréderic LENOIR que Nathalie a eu l’idée de pousser un sujet qui la tenait à cœur depuis l’enfance. Par la suite, les synchronicités de la vie ont mis sur sa route Emilie JEANNIN. Comme une évidence, elles se sont alors lancées dans cette idée de porter la condition animale à l’affiche en espérant qu’une prise de conscience collective pourrait germer de ces messages qui les animent toutes les deux.

Pour visualiser sa dernière démo : https://vimeo.com/270846928

 

 

 

En attendant la fin du tournage, la réalisatrice prépare un montage de présentation du film de 4 minutes pour participer au concours "Désirs d'Avenir pour la Planète" dont la première édition "Ma Terre vue du coeur" sera parrainée par Hubert Reeves.

 

Merci à vous tous pour votre soutien afin que naisse ce film éco-citoyen dans l'intérêt des animaux, des paysans, des consommateurs et de notre environnement ! heart

 

 

 

 

 

 

6 385 €

Collectés sur 9 960 €
64%
0 Jour restant
140 Participations

Actualités

Le 10 février 2019 NATHALIE LAY a écrit :

Le 2 février 2019 NATHALIE LAY a écrit :

Merci à notre second sponsor pour son soutien !

Le 2 février 2019 NATHALIE LAY a écrit :

Merci à ODIL.TV qui prend en charge la captation et le montage de l'avant première . Nous déduisons donc le montant de la cagnotte et les remercions pour leur précieux soutien pour ce second film !

Le 21 janvier 2019 NATHALIE LAY a écrit :

Notre Bande Annonce est en ligne !!

https://www.youtube.com/watch?v=8VGrXtNwDls

Le 9 janvier 2019 NATHALIE LAY a écrit :

Mes magasins satoriz sont notre premier sponsor. Le montant de leur don a été défalqué du montant de la cagnotte !

Le 24 octobre 2018 NATHALIE LAY a écrit :

Merci à notre nouveau partenaire pour son soutien dans cette aventure heart

Le 18 octobre 2018 NATHALIE LAY a écrit :

Organisé par

NATHALIE LAY
Le 2 février 2019
Michael poillion
Eleveur de condition, je partage votre conviction et salue l'initiative.
Le 26 janvier 2019
AMAP du Beau Pays
les membres du CA de l'AMAP du Beau pays très attentifs au bien-être animal ( amap de viande- porc, bœuf et mouton-) basé dans le Nord a décidé de vous aider à réaliser ce film.
Le 18 janvier 2019
lauriane Ribeiro
J'ai partagé un maximum pour t'aider dans ton super projet.
Le 17 janvier 2019
fabienne becot-ansault
on est impatient!!! bravo!!!
Le 14 janvier 2019
isabelle hue
je suis tellement en accord avec cette vision de l'élevage et de la consommation! je vous souhaite de réunir la somme qui vous est nécessaire pour ce film
Le 11 janvier 2019
Julie Péloquin
Merci pour votre courage et conscience.
Le 16 décembre 2018
Mary-Pierre Loda
Bravo ! j’espère voir ce film merci pour votre engagement
Le 7 décembre 2018
Emma Correro
Je mange de la viande et pourtant je chougne devant les reportages sur les conditions d'élevage et d'abattage des animaux. Sacrée dissonance, me direz-vous ! Je ne me sens pas toujours en "paix" face à ce paradoxe-là ! Alors ce projet m'apparaît comme une réponse équilibrée, la plus juste possible pour concilier "pratiques, traditions culinaires" et "amour et respect de l'animal jusqu'au bout". C'est un chouette projet, merci !
Le 5 décembre 2018
Sylvie Vignes
Je suis pour un abattoir mobile Je souhaite de tout cœur que vous pourrez mobiliser un maximum de personnes. Je ne suis pas éleveuse professionnelle mais j’ai quelques poules et des lapins pour ma consommation. Ils sont heureux et respectés jusqu’au Bout et je les accompagne et j’e les remercie à chaque fois
Le 30 novembre 2018
Annie Leprince
Avec tous mes encouragements dans ce monde de brutes !