Skip to main content
Kibera Pride Children Orphanage

Kibera Pride Children Orphanage


Bonjour à tous et déjà merci pour votre visite ici !

Comme beaucoup d'entre vous le savent déjà, j'ai passé 6 mois au Kenya et cela fait désormais 1 mois que j'ai effectué mon grand retour dans notre beau pays qu'est la France. Ce que vous ne savez peut-être pas par contre, c'est que je me suis engagé au cours des 6 mois dans un orphelinat, situé au coeur du plus grand bidonville d'Afrique : Kibera, en bordure de Nairobi. J'y passais environ 5h par semaine où je m'occupais des petits, jouais avec eux, aidais pour les repas et mettais en place plusieurs activités ludiques et manuelles.

Et honnêtement, de toute mon expérience en Afrique, c'est eux qui risquent de me manquer le plus. Après réflexion, le mot orphelinat ne leur correspond pas vraiment, je préfèrerais parler de famille, d'une très grande famille. Et c'est Irène la maman : une kenyanne d'une quarantaine d'année qui l'a fondée il y a maintenant 5 ans. Ele comptait au début une dizaine d'enfants, abandonnés, battus ou encore maltraités, chacun aux histoires plus horribles les unes que les autres. Et malheureusement cela étant plus que courant là-bas, cette famille s'est très vite aggrandie jusqu'à compter désormais une bonne trentaine de membres. Allant de quelques mois jusqu'à 23 ans et plus, ils ne peuvent compter que sur eux-même pour survivre, et Entraide en est clairement le mot d'ordre. Rarement dans ma vie je pourrais retrouver une telle solidarité au sein d'un groupe : les grands prenant soin des petits et les petits donnant la force aux grands de part leur énergie et leur joie de vivre. Bien sûr, le but d'Irène derrière tout ça est de sortir ces enfants de la rue où ils sont livrés à eux-mêmes, s'en occuper, prendre soin d'eux mais surtout leur donner les opportunités d'avoir un avenir, en prenant en charge leur éducation en les envoyant à l'école et en leur permettant de grandir dans un environnement plus sain et beaucoup plus chaleureux.

Bref je ne voudrais pas paraître trop cliché (c'est peut-être déjà trop tard), mais si j'ai créé cette cagnotte aujourd'hui, c'est pour en appeler à votre solidarité et essayer du mieux que je puisse à distance de leur venir en aide. Car en effet, Irène se trouve en grande difficulté pour payer le logement, qui ne fait qu'augmenter avec le temps et le nombre d'enfants s'y réfugiant. Bien sûr tout don, meme le plus petit soit-il sera le bienvenu, et je vous remercie d'avance de ma part et de celle de tous ces petits fous là-bas pour votre contribution !

0 Day left
24 Contributions

Organiser

Bédin Nicolas

Profile verified

Beneficiary

Kibera Pride Initiative Org