Aller au contenu principal
Projet éducatif Jeunesse BATCHA

Projet éducatif Jeunesse BATCHA


Bienvenue sur cette cagnotte solidaire!

Nous n'avons pas de devoir de mémoire. Le seul devoir est d'enseigner et transmettre. Simone Veil

Je suis Amélie, française originaire de Batcha, un magnifique petit village situé dans la province de l'Ouest du Cameroun.

Lors de mes dernières visites, j'ai constaté les difficultés auxquelles étaient confrontés les jeunes de ce petit village d'à peine 500 habitants. Mon village qui est accessible par une pénible route non-bitûmée de 12km (il faut compter 45min minimum... après 4h de route depuis Douala), comprend une école primaire et un collège où sont scolarisés 40 élèves. La route est peu praticable en saison des pluies, hormis en moto. Le réseau téléphonique et internet est enfin peu à peu disponible. Enfin ça dépend si vous êtes motivés pour grimper une bonne colline. On comprend mieux pourquoi au fil des décennies le village s'est vidé. Mes propres grands-parents l'ont quitté très tôt dans les années 50.

Le collège a fait parler de lui dans la région en obtenant le super taux de 100% de réussite au Brevet en 2020. Quelle fierté! Mais sur place on apprécie encore mieux l'exploit. Sur les 40 élèves à peine 5 ont chez eux les livres du programme scolaire. Il n'y a pas de bibliothèque. Pas de formation de métiers. Même les professeurs affectés par l'Etat se font rares. Chez beaucoup pas d'électricité une fois rentrés à la maison après des Km de marche dans les vallées. Il faut dire que le village est petit en nombre mais bien étalé.

Et ensuite? On a le Brevet. Que faut-il faire? Partir du village pour aller au lycée en ville? Et quelles études poursuivre dans un pays où arrivent chaque année 5 fois plus de diplomés qu'il y a de postes disponibles sur le marché? Les parents auront-ils les moyens de payer ces études? Ou faut-il rester au village? Mais pour quoi faire? Je leur ai posé la question le Jeudi 5 novembre et il était clair que l'orientation scolaire fait défaut. La moitié des élèves me disent vouloir devenir médecins ou d'autres études longues, coûteuses et accessibles après une rude sélection. Le terme "ingénieur" ressort souvent mais en creusant ils ne savent pas bien ce que c'est, ni comment on fait pour y arriver.

Quelques uns m'ont dit vouloir être maçon, électricien, mécanien ou autre métier pratique. Bingo! Mais l'agriculture ou l'élevage n'ont pas été mentionnés. Alors que la casi totalité des habitants du village sont des agriculteurs. Les élèves aussi aident leurs parents. Mais tiens... Ils n'avaient pas pensé que c'est un métier. Et c'est bien là le problème. Dans ce village isolé où les revenus sont faibles, seuls quelques uns réaliseront leurs rêves de médecins. Mais il faut surtout encadrer, aider à renforcer l'instruction et ensuite apprendre des métiers pratiques à la grande majorité. Et tiens pourquoi pas un guide touristique? La vue sur le Mont Batcha culminant à 2200m d'altitude est epoustouflante.

A cet effet, mon projet est la construction d'une bibliothèque multimédia. Elle fera 30m2 et sera située au point central du village, sur un terrain donné par le Chef du village au projet. On pourra y trouver les livres du programme scolaire, mais aussi un ordinateur et modem wifi, une télé connectée qu'on alimentera par des contenus stockés sur clés USB afin de favoriser l'auto-formation et donc l'autonomisation du village. Il y aura également des tables et une quinzaine de chaises.

En effet, aujourd'hui la technologie et le Web permettent un accès illimité à des contenus multimédias diverses et gratuits. Le projet utilisera au maximum de la main d'oeuvre locale pour la construction et l'aménagement et se chiffre à environ 5300€.

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Merci à tous !

770 € Collectés

0 Jour restant
15 Participations

Organisateur

Njonkou Kamtchin Elvire Amélie

Profil vérifié

Bénéficiaire

Elvire Amélie NJONKOU