Aller au contenu principal

IMPREVU Court-métrage

Organisé pour : Emmanuella Gassaud

LE PROJET

 

IMPREVU est un court-métrage de 25 minutes, réalisé par Emmanuella Gassaud. Il est prévu qu'il soit filmé en Normandie, à Caen, au printemps 2019.

L'argent recueilli par l'autofinancement, va servir à rémunérer les personnes qui participent au projet, en particulier l'équipe technique et les acteurs.

Le reste du budget servira aux frais de déplacement, nourriture et aux Imprévus

 

 

PITCH

 

Max et Ezra s'aiment depuis leurs dix ans, depuis le foyer. Max et Ezra s'aiment, se détruisent. Ezra est heroïnomane et Max s'inquiète. Aujourd'hui ils travaillent pour Louis, un dealer notoire, aux tendances psychopathe. Tout bascule lorsqu'Ezra vole l'argent de Louis dans l'espoir d'une vie meilleure avec Max. Et Max le suivrait au bout du monde. Max se confronte à Ezra, à l'héroïne mais le danger guette ; Louis les poursuit. Max et Ezra s'enfuient.

 

 

 

 

L'EQUIPE

 

Je me présente, je m'appelle Emmanuella Gassaud, drama-queen totalement sûre d'elle. IMPREVU est issu, à la base d'un exercice, écrit lors d'un cours de Master Pro Scénario et Ecritures Audiovisuelles à Nanterre en 2011. Je ne pensais pas en faire un projet concret mais après de nombreuses heures de travail et d'échanges avec Marianne Martin, sur son canapé marron, une réécriture s'est imposée. Sa réalisation encore plus, suite aux encouragements de l'équipe. Je me suis donc dis "c'est maintenant ou jamais". Alors voilà on y est, et j'ai embarqué dans ma folie M.Martin et G.Titus. Première fois réalisatrice, j'ai pourtant une certaine expérience de plateau en tant que régisseuse, scripte et assistante image. J'ai peur mais je me soigne. C'est pourquoi j'aimerai vous embarquer avec moi dans cette folle aventure. 

 

La Georges Titus est un ovni dans ce projet, kidnappée par la réalistrice E.G. Sans formation et sans légitimité, elle a pourtant autant sa place que n'importe quel membre de cette équipe. Elle sera en charge de l'image. Dans une autre vie, sous acides, elle a fait un BTS photographie dans la capitale de la baguette et du béret. Pendant deux ans, elle en a chié mais a été formé par les meilleurs des photographes de plateaux cinémas. De cette expérience, elle en a gardé de bons réflexes professionnels, la drogue en moins. Elle a participé à deux courts-métrages (fiction et lancement d'un magazine) en tant qu'assistante plateau et assistante réalisation. Pourquoi n'a t-elle pas fuit ?!? Elle qui pensait en avoir terminé avec ce monde de faux culs? Et bien tout simplement parce qu'à la lecture du scénario ses tripes lui ont dit "FONCE CONNASSE !"  Du coup j'ai foncé. Ce projet résonne en moi. Franc, sans tabou et sans chichis. Cordialement xoxo. 

 

J'aime, j'aime, j'aime, j'aime, j'aime ce projet! Depuis sa première lecture en atelier d'écriture en Master de Scénario, jusqu'aux réécritures sur mon canapé marron. Max et Ezra sont nés sous mes yeux, sont devenus des personnages de chair et d'os. Emmanuella Gassaud ne m'a pas laissé le choix de faire partie de son équipe et j'en suis bien contente. Je m'engage solennellement en tant qu'assistante réalisatrice de me consacrer totalement au film, aux personnages de Max et Ezra et à l'équipe. Pour vous prouver mon engagement, je vous remercie de nous lire, de nous écouter et de donner des petites (ou grandes) contributions. Nous acceptons aussi les bonbons, les mots d'encouragements, les bonnes vibrations et les énergies positives. Marianne Martin.

 

 

NOTE D'INTENTION

 

IMPREVU, c'est une histoire de dépendance. L'une humaine, l'autre chimique.

Max et Ezra s'aiment mais cela ne suffit pas. Séparés il leur semble qu'il leur manque une part d'eux-même mais une fois réunis, ils finissent par se détester. C'est l'histoire de deux personnes qui se connaissent depuis leur petite enfance, obligées de construire une tour d'ivoire autour d'eux pour survivre, au point de s'oublier eux-même. Ils ont construit leur propre famille, leur propre monde mais aussi leur propre prison. Max et Ezra savent qu'ils sont devenus toxiques l'un envers l'autre et pourtant, ils ont beau essayer de prendre de la distance, l'un ou l'autre revient toujours. Dans leur cas, « jusqu'à ce que la mort nous sépare » prend tout son sens.

 

En écrivant IMPREVU, je n'ai cessé de penser à l'idée d'un jeu constant sur la dualité.

Tout d’abord à une ambiance mélancolique, nostalgique, passant par une lumière légèrement voilée ; comme si le soleil n'arrivait jamais à transpercer les nuages, à l'image du lien qui unit Max et Ezra. Cette lumière donne l'impression d'être à l'écart du monde, d'évoluer dans un monde presque onirique. Seules les scènes avec Louis ont une lumière franche, crue. Louis est celui qui les ramène, qui nous ramène, constamment à la réalité.

Cette dualité, j'ai voulu aussi la faire passer par les caractères des deux personnages, l'un pragmatique, l'autre rêveur. Mais aussi par le paradoxe entre le road-movie et le huis-clos. Le road-movie exprime une certaine liberté, la beauté, une pause par rapport au danger qui les guette. Par cette liberté je voulais préparer le spectateur à l'ironie, le tragique de leur relation qui prend tout son sens à la fin de l'histoire. L'emprisonnement constant que provoque leur lien est illustré par le huis-clos. D'ailleurs les scènes de voiture sont un huis-clos, un moment où ils sont en dehors du monde. D'où mon choix de toujours montrer de l'intérieur, les actions qui s'y passent.

 

Le hors-champ et le gros plan, quant à eux, permettent de montrer la pudeur qui existe entre Max et Ezra. Par exemple, dans les dernières scènes, je ne pouvais pas le montrer en train de craquer, cela aurait été du voyeurisme.

Pour la scène d'amour, il en est de même. Je désirais en montrer peu, que tout passe par le son et par les gros plans, une sorte de percée de l'intimité. L'idée est qu'ont soit avec eux, que cela soit presque viscéral, mais d'une certaine manière nous laisser quand même à l'écart.

 

Le rythme est lui aussi le reflet de l’instabilité de leur relation. J'ai souhaité jouer sur les plans courts, les plans de contemplation et les plans-séquences. Dans certaines scènes je désirais quelque chose de fixe, de très théâtral ; qu'on se concentre sur le ou les personnages, qu'on vive de manière viscérale ce qu'ils ressentent. C'est pour cela que j'ai choisi de ne faire que des mouvements de caméra discrets.

Pour travailler le rythme, je me suis beaucoup inspirée du cinéma Asiatique : l'alternance entre des scènes dures et rapides, et des scènes plus contemplatives laissant entrer la poésie.

Quant à l'image, l'influence du cinéma Nordique a été très importante. Il a une capacité à parler d'une situation difficile dans un environnement splendide ou vise versa.

En effet, ici l'histoire se passe dans un environnent dur et violent, le dernier endroit où l'on penserait voir de l'Amour.

Et pourtant, IMPREVU c'est avant tout une histoire d'Amour, celle de Max et Ezra.

 

 

Retrouvez nous sur INSTAGRAM pour suivre nos aventures !

 

 

LE CASTING

 

 

 

Florent Pochet est MAX

 

 

 

Paul-Emile Skler est EZRA

 

 

 

François Rousseau est LOUIS

 

 

 

Esther Barbe est LA CONDUCTRICE

 

 

 

Laurent Bariteau est LE BARMAN

 

 

 

LES CONTRIBUTIONS

 

  • A partir de 7€ :

Notre super méga gratitude infinie de l'univers entier. Le lien gratuit vers le court-métrage. Un badge avec le logo du court-métrage. [Récompense limitée]

 

  • A partir de 18€ :

Notre super méga gratitude infinie de l'univers entier. Le lien gratuit vers le court-métrage. Nos remerciements au générique.

 

  • A partir de 28€ :

Notre super méga gratitude infinie de l'univers entier. Le lien gratuit vers le court-métrage. Votre nom au générique en tant que producteur (-trice).

 

  • A partir de 43€ :

Notre super méga gratitude infinie de l'univers entier. Le lien gratuit vers le court-métrage. Votre nom au générique en tant que producteur (-trice). Une affiche dédicacée par les acteurs principaux du films. [Récompense limitée]

 

  • A partir de 70€ :

Notre super méga gratitude infinie de l'univers entier. Le lien gratuit vers le court-métrage. Votre nom au générique en tant que producteur (-trice) Un tote-bag avec le logo du film. Une invitation à la première du court-métrage. [Récompense limitée]

 

  • A partir de 132€ :

Notre super méga gratitude infinie de l'univers entier. Le lien gratuit vers le court-métrage. Votre nom au générique en tant que producteur (-trice) Une invitation à la première du court-métrage Un DVD du film. [Récompense limitée]

Organisé par

Emmanuella Ozoua Gassaud