Aller au contenu principal
Ferme de Severac

Ferme de Severac


La restructuration et reconversion d’une ferme familiale

Achat d’un troupeau de chèvres poitevines

Présentation et description du projet :

Je m’appelle Julien. Après l’obtention d’un BPREA option fromagère et plusieurs stages dans différentes exploitations agricoles et fromagères du Cantal, j’ai travaillé plusieurs mois comme fromager dans un GAEC avant que mon père ne raccroche son bleu pour une retraite bien méritée et que je prenne les rênes de la ferme familiale en janvier 2020.

Notre ferme spécialisée dans l’élevage de vaches allaitantes est située à Séverac sur la commune de Polminhac dans le Cantal.

Durant ces mois de formation et de fromager, j’ai pu réfléchir et préparer le projet de reconversion de la ferme familiale que j’envisage et qui me tient particulièrement à coeur. Jusque là, la ferme s’organisait autour d’un élevage de 80 vaches allaitantes. J’ai décidé, dans un premier temps, de réduire ce nombre de vaches à 30 afin d’introduire un nouvel élevage, celui d’un troupeau de chèvres poitevines amenant à transformer la production de lait en fromages fermiers bio.

Fort d’un ensemble de bâtiments déjà existants qu’il convient cependant de restructurer sur une partie pour l’accueil des chèvres, d’un matériel agricole suffisant pour le moment et de terres familiales dont il a fallu prévoir une partie de l’achat, de l’exploitation et de la diversification (production personnelle et revente de fourrage), j’ai construit et budgétisé mon projet pendant plusieurs mois en partenariat avec la chambre d’agriculture du Cantal et les services bancaires. La création d’un laboratoire fromager a été aussi prévu dans une partie des bâtiments (plans, devis pour la construction et le matériel sont déjà établis...).

Durant cette période, j’ai également visité plusieurs fermes chevrières dans le Cantal et par l’intermédiaire du syndicat de la chèvre poitevine, j’ai rencontré différents éleveurs dans le Poitou. J’ai vraiment déterminé mon choix sur cette race rustique de chèvres poitevines avec un éleveur qui a choisi de se consacrer à la relance de cette race et à l’élevage raisonné d’animaux « purs ». Un accord a été trouvé avec lui au mois de décembre pour la livraison d’un troupeau de 40 chevrettes d’ici l’été 2020.

La problématique et l’appel aux dons :

C’était sans compter sur la crise sanitaire que nous sommes en train de vivre depuis plusieurs semaines et qui a mis à l’arrêt un grand nombre de décisions qui devaient être prises par de nombreuses structures d’entreprise ou bancaires mettant un frein non choisi à mes activités actuelles de vente de veaux et à mon projet de restructuration. Mais dans un même temps, les animaux, eux, poursuivent leur croissance, ont besoin de soins qui ne s’arrêtent pas et les accords pris avec mon éleveur, l’accueil de ce troupeau essentiel à la poursuite de mon projet sont remis financièrement en question actuellement.

J’ai donc besoin d’une aide financière qui me permettrait la mise à disposition des chèvres dans les temps, comme il était prévu. Initialement, les premiers fromages devaient sortir de la chaîne de production qu’au 1er trimestre 2021, le temps que ces chevrettes s’acclimatent et entrent en lactation La construction de la fromagerie peut donc encore être reportée à l’hiver 2020 voir au début de l’année 2021 mais la prise en charge du troupeau, elle, ne peut pas l’être.

Je fais appel à votre générosité pour m’aider à rassembler une partie ou la totalité des fonds qui me sont nécessaires actuellement pour qu’un troupeau de chèvres poitevines trouve un nouveau refuge dans la montagne cantalienne et qu’un projet de production fromagère bio puisse voir le jour d’ici la première moitié de l’année 2021.

Un grand merci par avance et dans l’attente de tous vous réunir pour une ballade dans ma montagne, une visite de la ferme et un grand pot de l’amitié solidaire en des temps sanitaires plus cléments ! Au programme aussi, une grande tombola se tiendra lors de ce pot pour tous les donateurs avec à la clef une semaine de vacances à la Chaumière del Coyan (mon gîte qui, lui aussi, est à l’arrêt depuis plusieurs semaines). A chaque don sera associé un numéro qui vous sera communiqué et qui participera au tirage final.

N’hésitez pas à diffuser largement ce message, ce lien à vos amis, vos contacts. Encore merci.

2 985 € Collectés sur 10 000 €

29%
0 Jour restant
74 Participations

Organisateur

Viprey Julien

Profil vérifié

Bénéficiaire

Julien