Aller au contenu principal

Exposition : Il était une fois dans...Lunel

Organisé pour : Association Pêcheurs d'Images

Présentation de l’Association Pêcheurs d’Images

 

À mi-chemin entre Montpellier et Nîmes, la ville de Lunel est une terre de migration depuis ses origines.

 

Il y a 35 ans, des passionnés de cinéma ont eu l’envie d’utiliser cet art populaire par excellence et  ont créé  l’association Pêcheurs d’Imagespour favoriser le dialogue interculturel et la compréhension entre des populations d’origines diverses vivant côte à côte.

 

C’est ainsi que le festival TRAVERSÉES a vu le jour. Au fil des ans, il est devenu un événement majeur de la vie culturelle du Pays Lunellois et au-delà de la région pour tous les amoureux du cinéma.

 

 

 

 

Les activités de Pêcheurs d’Images

 

Organiser et réussir tous les ans un festival de cinéma avec une programmation attractive et exigeante est un défi qui focalise une bonne partie de l’énergie des Pêcheurs d’Images. Néanmoins leur investissement va au-delà de cet événement :

 

 

  • Toute l’année en partenariat avec le cinéma Athénée de Lunel une programmation de séances hebdomadaires d’art et d’essai : cycle Art Cinéma.

 

  • Favoriser l’éducation à l’image, une spécificité lunelloise :   en partenariat avec la section cinéma du lycée Louis FEUILLADE et à travers des dispositifs comme ‟École et Cinéma‟, ‟Collège au Cinéma‟, l’organisation de séances pour les scolaires et des Rencontres Ciné-Jeunes : stages théoriques et pratiques ouverts aux lycéens du sud de la France.

 

  • Les Ateliers Vidéo Jeunes en période de vacances scolaires : des stages gratuits ouverts aux plus jeunes pour leur donner l’opportunité d’apprendre le cinéma avec un professionnel et du matériel de qualité, en réalisant un film.

 

 

Exposition Il était une fois dans... Lunel  ʺ

 

 

Pourquoi cette exposition ? 

 

En 2018, l’Association Pêcheurs d’Images, dans le cadre du Festival Traversées avait proposé l’exposition ʺLunel et sa région, un territoire de cinémaʺ l’occasion de remettre à l’honneur le patrimoine cinématographique du Lunellois et des personnalités, et pas des moindres, qui ont contribué à modeler ce territoire de cinéma.

 

Le succès de cette exposition et l’intérêt des habitants pour cette thématique a conforté l’Association Pêcheurs d’Images dans un projet d’exposition de plus grande envergure.

 

En investissant en 2019 le superbe espace municipal ‟FEUILLADE-ABRIC‟, Pêcheurs d’Images a l’opportunité d’élargir son public et de passer d’une exposition didactique à une exposition où l’image et le son seront mis en valeur à travers un studio ‟vintage‟ de tournage d’un film. Cette exposition permettra aussi au public d’avoir accès aux extraits de films les plus marquants du territoire lunellois.

 

Quand et où ? 

 

L’exposition ‟Il était une fois dans... Lunel ! ‟ se tiendra du 29 mars au 12 mai 2019, avec un vernissage le 28 mars 2019 à l’Espace Louis Feuillade de Lunel. 

 

Il était une fois dans ... Lunel ! c’est quoi ?

 

Faire découvrir au public toute la richesse cinématographique du territoire lunellois autour de trois axes:

 

 

 Louis Feuillade, l’enfant du pays 

 

Né à Lunel en 1873, Louis Feuillade est un des premiers cinéastes de l’Hexagone avec pas moins de 800 films muets à son actif. Il est en outre le  père de Fantômas et du feuilleton.

 

L’exposition lui rendra hommage à travers de nombreux documents, une iconographie, et une installation interactive par LUDICART, Ciné-manivelle : un dispositif inédit qui permettra aux visiteurs de devenir un projectionniste à l’ancienne. Il suffira d’un coup de manivelle pour se faire soi-même son cinéma et grâce à ce dérouleur d’images, redécouvrir quelques perles.

 

 

Pays de Lunel, terre de cinéma

 

La deuxième partie de l’exposition mettra en lumière les productions cinématographiques qui ont eu comme terrain de jeu le Pays de Lunel et ses habitants.

 

Le choix n’est pas encore arrêté car les films sont nombreux. Ce pourrait être le film taurin des frères Lumière, ou Vendémiaire de Louis Feuillade ….  Le chien de pique de Yves Allégret, Le salaire de la peur de HG Clouzot, Une belle fille comme moi de Truffaut, Les amants du pont neuf  de Leos Carax, Sans toit ni loi d’Agnès Varda, La méridienne  de Jean-François Amiguet, Le battement d’ailes du papillon de Laurent Firode,  Métamorphoses de Christophe Honoré ...

 

 

Sans oublier le western !   Oui mais Camarguais !

 

Pêcheurs d’Images vous proposera aussi de déambuler dans l’atelier-studio des Traversées pour découvrir des réalisations, des acteurs, des lieux qui ont su tirer parti des caractéristiques du Lunellois et de rendre hommage à un cinéma typiquement local, le western camarguais !

 

Le western camarguais en quelques mots : peu de gens le savent, mais les premiers films d’aventure inspirés par la conquête de l’Ouest américain ont été tournés en Camargue avant la première guerre mondiale par les pionniers du cinéma muet.  

Folco de Baroncelli qui souhaitait donner une nouvelle impulsion à la Camargue, rencontra un certain Joe Hamman, personnage légendaire et cascadeur appartenant à la troupe du BUFFALO BILL show et eut l’idée de tourner des westerns en Camargue.  

 

 

 

Pourquoi faire appel à vous ?

 

Pêcheurs d’Images fonctionne majoritairement avec des financements publics qui lui permettent d’assurer sa mission de service public.

 

La mise en œuvre de cette exposition dépasse le budget de fonctionnement habituel de l’association et c’est là que votre intervention est nécessaire :  ce projet n’est possible qu’avec le concours de ressources complémentaires.

 

Il nous faut trouver les ressources nécessaires pour :

 

- Photos (Agrandissement, tirage et montage) : 1500€

- Location de 4 vidéo-projecteurs +Écrans de diffusion : 1500€

- Droits de diffusion des films : 1600€

- Réalisation de Ciné-Manivelle : 500€

- Communication : 400€

 

TOTAL : 5500€

 

 

Devenir partenaire de ce projet c’est : 

 

  • Participer à un projet d’exposition inédit
  • Rendre accessible à tous et en particuliers aux habitants du Lunellois la découverte d’un patrimoine cinématographique et d’une histoire
  • Soutenir l’action d’un acteur important de la vie culturelle locale et régionale

 

 

Contreparties :

 

De 5 à 20€

Nos sincères remerciements

1 affiche de l'exposition

 

De 20 à 50€

Nos sincères remerciements

1 affiche de l’exposition

1 affiche du Festival

1 Tote-bag Traversées

 

De 50€ à 75€           

Nos sincères remerciements

1 affiche de l’exposition

1 affiche du Festival

1 Tote-bag Traversées

2 places de cinéma pour une séance de votre choix (pendant le festival Traversées)

 

De 75€ à 200€       

Nos sincères remerciements

1 affiche de l’exposition et

1 affiche du Festival

1 Tote-bag Traversées

+ 4 places de cinéma pour une séance de votre choix (pendant le festival Traversées)

 

 200€ à 500€         

Nos sincères remerciements 

1 affiche de l’exposition  

1 affiche du Festival

1 Tote-bag Traversées

1 PASS Traversées 

 

Plus de 500€                   

Nos sincères remerciements 

1 affiche de l’exposition  

1 affiche du Festival

1 Tote-bag Traversées

2 PASS Traversées 

Une visite guidée de l’exposition 

  

Bien sûr, toute personne ayant contribuée à la réalisation de cette exposition sera remerciée sur notre site internet et sur le lieu d’exposition (sauf si elle ne le souhaite pas).

 

Chaque contributeur peut demander une attestation fiscale qui lui sera envoyée par mail.

 

Laissez-nous vos coordonnés pour pouvoir recevoir vos contreparties.

980 €

Collectés
0 Jour restant
26 Participations
Je participe

Organisé par

Pêcheurs d'Images
Le 7 décembre 2018
philippe moissonnier
bonne initiative