Aller au contenu principal

Espero Com Camille Murris

Organisé pour : Espero Com Camille Murris (HOPE)

Aidez HOPE à réaliser le rêve de Camille Murris

Help HOPE to make Camille Murris’ dream come true

 

\\Le projet est expliqué en FRANÇAISThe project is explained in ENGLISH//

 

Le projet en vidéo / Video of the project

 

Camille Murris

Camille Murris, diplômée SKEMA 2012 et ancienne membre active de l’association humanitaire de l’école, a été l’une des victimes de l’attaque terroriste à Nice le 14 juillet 2016. Afin de lui rendre hommage et de promouvoir ses valeurs, ses parents ont confié à l’association humanitaire HOPE (Humanitarian Organization Promoting Equity) de SKEMA la réalisation d’un des projets qui lui tenait particulièrement à cœur : apporter une aide à des enfants dans le besoin dans un pays d’Amérique du Sud.

Décrite par ses parents et ses amis comme « une jeune femme drôle, attentive et qui avait le cœur sur la main », Camille avait à cœur d’aider son prochain et a ainsi travaillé bénévolement dans un orphelinat en Amérique du Sud.

 

Camille Murris, SKEMA graduate 2012, was a victim of the 14 July 2016 terrorist attack in Nice. Camille was an active member of the school’s humanitarian association, HOPE. To honour her memory and promote the values she stood for, her parents have asked HOPE (Humanitarian Organization Promoting Equity) to carry out a project that Camille held dear: helping very needy children in a South American country.

Her parents and friends describe her as fun, caring and someone who showed true feelings. She always wanted to help others and worked as a volunteer in an orphanage in South America.

 

 

Notre projet / Our project

Grâce à un partenariat avec l’association Operaçao do Brasil et son représentant Pascal Caquineau, HOPE a pour projet l’extension d’un lieu d’accueil dédié aux enfants en situation familiale précaire : le centre Tecendo a Vida, situé à Belo Horizonte, au Brésil. A long terme, ce projet permettra de doubler le nombre de places disponibles pour accueillir ces enfants et ainsi leur permettre d’avoir plus d’espace pour jouer, s’exprimer et se découvrir une véritable passion.

 

Pour cela HOPE a besoin de vous !

 

In partnership with the association Operaçao do Brasil and thanks to its representative, Pascal Caquineau, one of HOPE’s ambitions was to extend the Tecendo Centre in Vida, Belo Horizonte. This centre provides care to children in difficult family circumstances. In the long term, extending the centre to double its current capacity will provide space for the children to play, express themselves and find fulfilment through discovering their talents and interests.

 

This is why HOPE needs you!

 

Bilan de l'année 2018 / Report of 2018

L'année dernière grâce à une cagnotte comme celle-ci nous avions récolter 5000€ ce qui nous a permis d'avancer considérablement vers nos objectifs. Les travaux ont démarré en juillet 2018, des étudiants sont allés sur place afin d'aider les ouvriers pendant un mois. Suite à cela, les ouvriers ont continué de travailler chaque semaine. Les étudiants de SKEMA Belo Horizonte ont participé au chantier tous les samedi matin de août à décembre. L'agrandissement du rez-de-chaussée est aujourd'hui quasiment terminée.

 

Last year, we raised 5000€, this sum helped us a lot to achieve our goals. The construction works started in July 2018, 15 students went there, in Belo Horizonte, to start and help the workforce during one month. Then, the workforce continued to built it and students from SKEMA Belo Horizonte were going there to help them every Saturday morning from August to December. Today, the extension of the ground floor is almost finished.

 

Notre objectif / Our objective

Notre objectif est de 7000€. Cette somme va nous permettre d’acheter des matériaux pour permettre la construction de cet atelier mais aussi l’intervention de professionnels pour certaines tâches qui demandent de la technique.

En juillet 2019, de nouveaux étudiants se rendront sur place afin de démarrer le premier étage sur l'atelier qui a été construit en 2018. Il s'agit de travaux importants, cette campagne de crowdfunding est donc primordiale pour pouvoir réaliser le rêve de Camille.

Vous pourrez suivre les avancées du projet à travers notre page Facebook : Espero com Camille Murris ou encore notre site Internet.

Ensemble, n’oublions pas le sourire de Camille : donnons la force et l’envie à ces enfants de se battre pour être heureux et avoir une vie meilleure.

 

We aim to raise 7000€. This will cover the purchase of building materials and allow us to pay professionals to carry out work requiring technical skills our volunteers lack.

In July 2019, other students are gonna go there to start the extension of the first floor. It represent a lot of work, that's why this crowdfunding is essential to realize Camille's dream.

You can track our progress through our Facebook page: Espero com Camille Murris or our Internet site.

Let’s make a joint effort not to forget Camille and her smile, and help these children to find their way to happiness and a better life.

 

Pourquoi le Brésil ? / Why Brazil ?

Au Brésil, environ un quart de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Les enfants des favelas sont les premiers touchés par l’insécurité. Le bilan sanitaire est médiocre, le taux de mortalité infantile demeure encore élevé. On note 15 décès pour 1000 naissances en 2015 (contre 3,7 en France la même année). Ces chiffres s’expliquent par le manque de logement pour les personnes à faible revenu, ces familles sont contraintes de vivre dans l’insalubrité des bidonvilles. Par ailleurs, le travail des enfants est encore bien présent au Brésil notamment dans les milieux agricoles où les moins de 15 ans représentent 25% à 30% de la main d’œuvre dans les champs. Les jeunes filles sont, quant à elles, souvent employées en tant que domestiques (plus de 480 000 enfants domestiques sont employés au Brésil).

De plus, les jeunes brésiliens sont souvent victimes de viols, prostitutions et d’exploitation sexuelle.

Ces graves manquements aux droits et à la protection des enfants ont sensibilisé Camille Murris lors de ses expériences humanitaires et nous a encouragé à créer cette fondation.

 

In Brazil about a quarter of the population lives below the poverty line. The first to suffer are children growing up in favelas. The country’s health record is far from satisfactory and there is still a high rate of infant mortality: 15 deaths per 1000 live births in 2015 compared to 3.7 in France the same year. These figures can be explained by the lack of housing for low income families who find themselves with no choice but to live in slum conditions. Furthermore, in Brazil, child employment is still widespread, especially in agriculture where children under 15 provide 25%-30% of the workforce. Young girls are especially vulnerable: they are among the 480 000 child domestics employed in Brazil and are often victims of rape, prostitution and sexual exploitation.

Camille Murris was revolted by the lack of rights and protection afforded to children; this was her inspiration for humanitarian work.  Today, her memory has in turn inspired us to create this foundation.

 

Contactez nous :

Reach us:

Organisé par

Thibault Trouche