Aller au contenu principal
ENDLESS HOPE

ENDLESS HOPE

Salut a tous !

Alors l'histoire c'est quoi ?

Tout est parti de l'idée d'aller se balader sur la côte ouest africaine avec mon petit voilier de 8m en faisant escale à Madère, aux Canaries et au Cap vert. Mais le but n'était pas (seulement) de partir se faire bronzer le cul au soleil, le but était de partir avec ce qu'il faut a bord en outils, en matériel ou autre pour faire du volontariat auprès de toutes les personnes dans le besoin qu'on allait rencontrer. Mais, après tout un hiver et un printemps à faire mûrir l'idée, les choses ce sont nettement précisées et développées.

Donc aujourd'hui le projet ne tourne plus seulement autour d'une seule idée mais plusieurs en même temps.

Alors pour commencer la destination s'est précisée et c'est le Sine Saloum . Le Sine Saloum est une région du Sénégal qui se trouve à une centaine de kilomètres au sud de Dakar. La particularité de cette zone est qu'il s'agit d'un Delta donc c'est une embouchure de fleuve qui se divise en centaines de petites rivières créant des tonnes de petites îles habitées ou non. Et c'est justement ça qui nous intéresse. Les gens qui vivent là bas ne sont pas très loin à vol d'oiseaux de la civilisation mais c'est pourtant très long et onéreux de se rendre au premier endroit développé. Et donc il y a environ une dizaine de villages de quelques centaines de personnes qui vivent isolées et avec le besoin de trouver des réponses à plein de problématiques, bien propres à leur lieu et mode de vie.

C'est donc après avoir entendu parler de cette endroit que j'ai découvert l'association Voiles sans frontières. Cette une asso qui propose à tout type de voilier et d'équipage qui partent en voyage de s'arrêter au Sine Saloum pour filer un coup de pouce. VSF va nous permettre d'avoir un contact sur place, une connaissance des lieux et de nous guider dans les besoins sur place.

Je ne définis pas de mission précise pour l'action sur place car nous adapterons nos missions aux besoins. Une seul chose et sûre: il ne s'agit pas d'arriver et de construire un bâtiment ou une invention sans faire participer les habitants. Non le but est vraiment de partager nos connaissances mutuelles et de faire ensemble afin que tout le monde intègre l'action et puisse la reproduire ou la réapprendre à d'autres personnes. Malgré le fait que je n'ai pas de mission précise j'ai déjà une bonne idée des nécessités telle que l'énergie : l'état et certains projets viennent une fois tous les ans ou les 2ans poser des panneaux solaires et des batteries mais sans faire preuve de pédagogie et cela donne donc une durée de vie aux installations très courte. Ou encore les difficultés a avoir de l'eau douce ou de la terre suffisamment saine pour construire des maisons qui tiennent bien et avoir des cultures suffisantes pour nourrir tout le monde. Enfin bref vous l'avez compris les problèmes sont nombreux mais les solutions aussi.www.voilessansfrontieres.org

Ce qui nous amène a la suite du projet.

Puisque oui les problèmes sont multiples dans ce monde de ouf dans lequel on vit et je suis persuadé qu'ils sont tous (de proche ou de loin) liés. Que le fondement de la majorité de ces problèmes est le manque de respect de la nature et de l'humain enfin de la vie quoi. Et donc c'est en changeant notre manière de consommer, de vivre ensemble que les choses vont évoluer. Encore de belles paroles de hippies bobo gauchos que nous sommes mais elles ont leur importance pour la suite. Puisque le reste de l'idée est là, donner du sens au trajet pour aller au Sénégal en participant à un projet zéro déchet, en pratiquant la science participative, en allant référencer des inventeurs low-tech ou même en essayant de d'intégrer le féminisme à l'histoire.

Je vous explique !

Le zéro déchet

Bon alors vous devez tous avoir entendu parler de ça. C'est essayer de ne plus produire aucun déchet dans notre quotidien. Ce n'est pas chose facile mais c'est possible. Et ça a encore plus de sens a bord d'un petit bateau où les déchets sont inutiles, encombrants, odorants et j'en passe. Il va donc falloir préparer le bateau et tout ce qui se trouve dedans pour accueillir toute la nourriture, l'hygiène et la quincaillerie nécessaire à bord, sans emballage. Donc le projet auquel je m'associe s'appelle le voyage d'ecoarvik qui part faire un tour de l'Atlantique zero déchets, en référençant tout les endroits où l'on peu acheter en vrac, ultra local et de manière éthique. Ils ont créé une carte interactive sur laquelle tout le monde peu rajouter des adresses. Et le but va être de partir en exploration à chaque escale à la recherche de sympathique marché, de commerçants engagé ou encore d'agriculteurs biologique enfin tout ce que l'on peu trouver de beau à manger.http://ecoarvik.com/

La science participativeTrès loin de moi l'idée de devenir scientifique je voulais juste filer un coup de main aux chercheurs en récoltant des données. Voiles sans frontières nous permet de larguer une balise Argo au large qui restera active pendant de nombreux mois. C'est une grosse balise GPS cylindrique qui fait des allé retour entre les profondeurs la Surface afin de relever la température de l'eau, l'acidité, la salinité, la houle, son déplacement etc... Ensuite nous allons aussi pratiquer un maximum d'observation de tout ce qui flotte à la surface et de toutes les bestioles que l'on va croiser pour les donner au Riem qui est un centre qui récolte toutes ces données pour les communiquer aux scientifiques. Le Riem nous permet aussi de sonder les océans pour connaître la turbidité de l'eau et leur communiquer les résultats (si tu ne sais pas ce que c'est cherche sur ecosia). Le bateau ne va pas se transformer en labo mais malgré tout ces données sont précieuses pour les scientifiques surtout quand les océans changes aussi vite que maintenant.https://riem-asso.com

Tout ça c'est ce qui est déjà certain, c'est à dire que je suis en lien avec toutes les asso dont je viens de vous parler et on s'est déjà mis d'accord sur ce que nous allons faire, quand et où. Pour la suite c'est en cours de préparation ou à venir parce que le bateau me prends beaucoup de temps et d'énergie donc je dois y aller étape par étape.

La low-techC'est la partie qui me tiens le plus a cœur car pour moi la low-tech c'est le passé, le présent et l'avenir ! La low tech c'est autant utiliser un déchet pour lui donner une deuxième vie comme faire un bang avec une bouteille en plastique, que de transformer une vieille imprimante en éolienne, que de créer un dessalinisateur solaire avec 3 bouts de bois etc etc ... Donc voilà les piliers de la low tech sont de répondre à un problème par une invention simple a construire, qui ne coûte rien ou peu et qui soit robuste et réparable. L'asso qui est pionnière là dedans s'appelle le low tech lab. Son but et de référencer un maximum d'inventions, de les essayer au labo en Bretagne et d'en faire un tuto ultra simple pour le mettre en open source sur son site low-techlab.com. C'est a dire que n'importe qui, qui a une idée d'invention ou qui en découvre une, envoie les plans et se retrouve sur le site. Donc ce que j'aimerais faire c'est d'être un low texploreur comme ils les appellent et d'aller voir des inventeurs aux Canaries et au cap Vert pour référencer de nouvelles inventions. Et en plus de ça la low tech va faire partie intégrante du voyage à bord du bateau mais surtout au Sine Saloum où je compte bien me servir de leurs tutos pour mettre en place des low tech avec les locaux.Allez vous balader sur le site https://lowtechlab.org et intéressez vous à leurs projets cela risque de vous plaire.

Le féminismeEt voilà la dernière partie du projet, la plus délicate mais tout autant passionnante. Bon évidemment je manque de légitimité parce que je suis doté d'une teub mais ça n'enlève pas l'importance de la participation de tout les genres dans la lute pour l'égalité des genres dans ce monde masculiniste. Je suis en contact avec un projet de 3 filles qui partent faire le tour de l'Atlantique pour aller aider des asso féministes et faire des interventions dans des écoles. Elles vont faire une escale a Dakar pour aller voir une asso qui accueille des femmes en danger. Donc je commence seulement à me lancer sur ce sujet, c'est super dur d'avoir des infos sur la place de la femme au Sine Saloum et c'est encore plus dur de savoir ce que l'homme blanc que je suis pourra mettre en place dans ce coin reculé et très religieux. Mais plein d'idées sont déjà là et vous serez bien évidemment tenus au courant.Instagram : @hissetesrêves

Voilà. Désolé j'ai pas réussi à faire plus court pour vous expliquer.

Bon et venons en a la thune !

Alors tout l'investissement de ce projet est entièrement personnel. C'est à dire que je suis tout seul à monter tous les projets, à retaper l'intégralité du bateau et à payer toutes les factures. Par contre des copains et copines vont venir naviguer et apporter leur touche au voyage, je ne serai donc jamais seul après la départ. Mais le truc c'est que la totalité de ma thune va passer dans le bateau et toutes les dépenses que j'ai à prévoir avant le départ. Pour vous donner une idée des chiffres dont on parle j'ai acheté le bateau il y a 2 ans 5500 euros avec une grande aide de ma maman et là la rénovation va me coûter minimum 9000 boules de matos. Et je dois garder un jolie matelas de sécu pour le départ.Je n'ai pas pris le temps de créer un contenu de texte et d'images style PowerPoint qui m'aurait permis d'aller quémander des faveurs ai prêt de plein de boîtes pour avoir des financement. Comme je l'ai dis je suis tout seul, je n'ai déjà pas une minute pour moi et je n'ai donc pas du tout la patience d'aller négocier avec Vinci en quels termes ils veulent bien me filer du frics pour nettoyer leur image. Ce n'était donc pas intentionnelle mais le projet a finalement un financement Anarchique. Pas parce que c'est le bordel mais parce que il est aux valeurs des principes fondateurs du mouvement anarchique. Qui sont de ne dépendre de personne, de n'avoir de compte à rendre à personne et d'être entièrement basé sur le partage d'informations et de procédés entre humains bienveillants.

Et c'est là que vous entrez dans la dance. Chacun d'entre vous peu avoir une place dans l'histoire en me donnant un bon plan, une infos, en participant à la cagnotte ou même en me rejoignant là bas !

Je vais avoir besoin de sous pour acheter un téléphone satellite qui va me permettre d'envoyer ma position en larguant la balise Argo où en faisant les relevés. Rien que ce petit joujou coûte 1000 balles plus 3 mois d'abonnement a 100 balles par mois. Je vais avoir besoin de sous pour prendre le temps de faire de beaux rapports au low tech lab. Je vais avoir besoin de sous pour acheter des matériaux à Dakar afin de monter des inventions low tech au Sine Saloum. Enfin bref la liste de tout ce que je pourrais faire de bien avec vos sous est longue et non négligeable.

Donc je m'engage à ce que chaque centime qui sera sur cette cagnotte soit dépensé pour essayer à petite échelle de changer le monde et d'offrir un peu d'amour à ceux qui en ont besoin.

Alors mettez ce que vous voulez, ce que vous pouvez où même rien... faites moi un gros bisous quand on se verra pour me donner de la force et nous faire croire que un autre monde est possible

Plein d'🅰️mour plein de bonheur à vous. Merci ❤️

0 Jour restant
29 Participations

Organisateur

Louis Maxime

Profil vérifié

Bénéficiaire

Maxime LOUIS