Aller au contenu principal

Education - Master in Journalism for Sidhu

Organisé pour : Sidhu YADAV

Version francaise


Bonjour, je m'appelle Sidhu Yadav. J'ai 26 ans, je suis un journaliste indien et je travaille pour la chaine de télévision France 2 à New Delhi depuis 2015.

Facebook Page: https://www.facebook.com/pg/FrancetvNewDelhi/about/?ref=page_internal


Je suis né au Bihar, l’un des états les plus pauvres de l’Inde, dans une petite ville et une famille pauvre. Je n’ai jamais connu ma mère et j’ai décidé, à l’âge de six ans, de fuir mon père alcoolique. J’ai d’abord donc vécu comme un enfant des rues, allant d’ONG en ONG et essayant de trouver des moyens pour surmonter les difficultés au quotidien. Mon premier contact avec l’éduction s’est fait à travers l’enseignement à distance, mais c’était très inefficace. Puis, j’ai pu rattraper le retard avec les bases de l’éducation par le biais d’une ONG française basée à New Delhi où j’ai vécu entre 14 et 21 ans. Ça m’a permis de passer mon baccalauréat puis d’aller à l’Université de Delhi où j’ai été diplômé d’une Licence en Sciences Politiques. Mes études ont été financées par des sponsors, des familles françaises en lien avec l’ONG. J’ai été invité à les rencontrer en 2014, et comme ils ne parlaient pas anglais, j’ai décidé d’apprendre le français pour communiquer avec eux.

Mon expérience est celle d’un enfant abandonné ayant vécu l’indifférence et la violence, n’ayant pas de ressources et étant dépendant d’aides extérieures. C’est ce passé mais aussi l’éducation et les opportunités reçues par l’ONG qui m’ont permis de construire des perspectives d’avenir. Je me suis alors beaucoup intéressé au journalisme à travers une variété de sujets sur le social, la pauvreté, les discriminations de genre et de caste, les inégalités, la violence...

Depuis 2015, je travaille comme journaliste et fixeur pour la chaine de télévision France 2 dont le bureau indien est basé à New Delhi. Mes tâches quotidiennes consistent à faire des recherches et enquêter pour préparer (« fixer ») les reportages, aller sur le terrain, interviewer les personnes, traduire (de l’hindi ou l’anglais vers le français), et d’écrire des propositions de reportages sur des sujets sociaux, politiques, environnementaux et culturels en Inde. Parmi les journalistes avec qui j’ai travaillé dans l’équipe, beaucoup avaient étudié à l’Ecole Supérieure de Journalisme (ESJ) de Lille en France. Leurs bonnes compétences en investigation et reportage m’ont encouragé à envoyer ma candidature à cette école. Cette année, j’ai été admis pour commencer un Master en Journalisme à cette école (ESJ: http://esj-lille.fr/) à partir de septembre 2020.

Cependant, j’ai toujours manqué de soutien financier suffisant pour aller plus loin dans mes études, et à cause de ça, j’ai manqué plusieurs opportunités ces dernières années. Je dépends entièrement du salaire de mon travail comme journaliste, ce qui sert surtout pour mes besoins de tous les jours (logement, nourriture, besoins basiques).

C’est pour cela qu’un soutien supplémentaire, grâce à vos dons, même de petits dons, me sera très utile pour financer mes études à l’ESJ. Grâce à ça, j’aurais la chance de prouver mon potentiel pour devenir un bon journaliste d’investigation, autant sur le plan théorique et de la connaissance que sur le plan pratique et du terrain.

Merci énormément pour votre aide et votre soutien !


English version


Hello, my name is Sidhu YADAV. I am a young 26-year old Indian Journalist working for French national TV, France 2 in New Delhi since 2015.

I was born in Bihar, one of the poorest states in India, in a small town and a very poor family. I never knew my mother and chose to leave my drinking and unassuming father at the age of six. Therefore, my culture is that of a street child, going from NGO to NGO and used to find my ways around difficulties. My only initial exposure to schooling was through distance education, which proved very ineffective. But I had the chance to catch up with basic education thanks to a French-led NGO where I lived between 14 to 21 years old. This allowed me to pass my Board exam (high school) and to complete a full bachelor in political science at Delhi University. Thanks to the French family, my studies were sponsored and I was invited to meet them in France in 2014, though they did not speak English so I learnt French to communicate with them.

My background as a street child, subject to indifference and violence, without resources and depending on outside support has shaped my life and my prospects. I got interested in journalism with a mix of interests about social issues, poverty, gender and caste discrimination, inequalities, violence...

Since 2015, I have been working for France 2 TV as a reporter based in India. My daily task consists of doing research and investigation, fixing stories, going on the field, interviewing people, translating, writing subject proposals about Indian social, cultural, political, environmental and social issues. Many French journalists that I have been working with are coming from École Supérieure de Journalisme (ESJ) School itself and the quality of their journalistic and reporting skills have inspired me to apply for this school in France. Recently, I have received an admission to start for a Master in Journalism at this school from Fall/Autumn 2020.

(ESJ: http://esj-lille.fr/)

Unfortunately, I have always endured a lack of financial support to go ahead in my career. Indeed, because of financial problems I have been stuck several times in recent years to go for higher education. The only source of income I am relying on is of my salary that enables me to pay my daily needs and rent. I am completely dependent on my work wage.

That is why your financial support, through donations, would be very useful to finance my Master studies at ESJ School. It will also allow me to prove my potential as an investigative journalist that I have always wanted to be.

Thanks a lot for your support !

5 411,50 € Collectés sur 7 200 €

75%
84 Jours restants
152 Participations

Organisé par

Sidhu Yadav
Profil vérifié