Aller au contenu principal

Domaine des douages

Organisé pour : mauer

Bienvenue sur cette cagnotte !

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Merci à tous !

bonjour  j’aimerais soutenir ma tante qui ce bat pour ces animaux depuis des années, elle mérite d’être aider c’est une personne formidable qui fait tout pour ces animaux hélas par manque de moyens si personne ne l’aide lassociation risque de s’éteindre.. je vous en prie aidez nous a sauver et garder cette association pour tout les pauvres animaux.. merci d’avance.. 😔

je vous partage si dessous un texte rédiger par elle: L'année 2018 aura été particulièrement difficile !!! Sans doute l'une des années les plus difficile depuis sa création il y a bientôt 10 ans....Fin février, l'employé en contrat aidé décide de partir du jour au lendemain sans préavis alors que son contrat se terminait en octobre 2018.Je me retrouve seule à surmonter cela. Prés de 800 animaux sous ma seule responsabilité, à nourrir et à soigner en plein hiver. Devoir charger des animaux malades, seule, les mettre dans le van, mais surtout les charger et les décharger (poids allant de 50 à 80kg) c'est très dure, j'ai 60 ans !!Mais je tiens malgré tout ! Je décide de prendre un centre comptable pour déléguer un peu. Ce n'est pas un petit centre mais une grosse boite nationale, cela me rassure . Ils devaient s'occuper des bilans 2016 et 2017, que je n'ai reçu qu'en novembre 2018...Mais aussi des fiches de paie et des céclarations URSSAF et Humanis, ce qu'ils ne font pas avant septembre 2018, et après de nombreuses demandes. Résultat : saisie du compte et pénalités .De nombreux mois avant le fin de l'interdit bancaire auquel nous étions soumis. C'est réglé à ce jour !!Et puis, encore un travail imense et la solitude, jusqu'en aout.Le stress pour moi était tellement intense que j'en ai fini à l'hopital, et c'est grace à mes enfant que je suis aujourd'hui derrière ce clavier ...J'avais été au bout de mes forces !! Une douleur sur le côté au niveau de la hanche, dont je n'avais pas le temps de m'apitoyer et qui a fini par disparaître en juin  a ressurgit subitement en aout. Pour finir, une grande fatigue que je n'avais jamais connu de toute ma vie. Mais lorsque j'ai dis à mon fils « « Aujourd'hui je ne m'occuperais pas des animaux, ça ira !! »Il est venu avec ma fille en urgence...Lui pour me remplacer, et ce malgré son travail, et ma fille pour m'emmener aux urgences. Ils ont su que si je laissais les animaux c'est que quelque chose de grave m'arrivait !! Presque de force, ma fille m'a emmené. Je ne pouvais pas sortir de la voiture sans chaise roulante!!Diagnostic en ce jeudi 16 aout : appendicite, opération prévue le lendemain..Mais vu la gravité, les médecins décident de me faire auparavant une forte dose d'antibiotique, pour finalement m'opérer en urgence le dimanche sivant. Depuis dix jours, je ne pouvais plus rien ingurgiter.Finalement après opération j'avais une péritonite, une septicémie ainsi qu'une torsion intestinale juste après l'estomac. Selon les médecins, à 12 heures près c'en été fini de moi. Je suis sortie le 26 aout, mais un mois de convalescence que je n'ai pu respecter car les animaux ne pouvaient attendre. Il fallait faire avec la douleur et tenter d'éviter l'éventration ou une descente d'organe, heureusement je suis de bonne constitution, mais cette solitude, toujours, et la peur de ne plus me réveillerEn fin  aout j'ai rencontré une personne formidable qui a sans doute sauvé l'association sans s'en douter. Il m'a offert un mois de travail bénévole durant ses congés. Cet homme s'il lit le message se reconnaitra, il travaille depuis de nombreuses année à Assistance aux animaux et connaissait donc parfaitement le travail à faire.Début septembre, je trouve un employé en contrat aidé qui traille 20 heures par semeine, soit 2 h matin et 2 h l'après midi, c'est grandement insuffisant mais l'association n'a pas les moyens de payer quelqu'un à temps complet.. Je pensais être sortie de mes tracas, malgré la sécheresse qui perdurait depuis juin ici, 4 mois sans une goutte d'eau...Plus de foin à l'entrée de l'hiver !! Je suis d'ailleurs toujours à la recherche de foin désespérement, mais comme l'ensemble de la France a été touchée c'est extrêmement difficile.Voilà que juste avant les fêtes de Nöel, mon employé décide de démissionner...Une épreuve de plus !! Et je me retrouve encore une fois seule...Je ne demande pas grand chose. Un employé à temps complet serait vital,deux employés seraient le minimum, mais ce sont les moyens qui manquent, et pourtant...Un calcul vite fait pour deux employés payés au smic serait de l'ordre de 3000 euros par mois charges comprises à multiplier par deux, ce qui ferait 6000 euros. En une année il faudrait 72000 euros....Alors j'espère !! Sinon, je crois bien que l'association vit son dernier hiver..Que vont devenir les animaux ?? Mon premier soucis!!Le plus grand sanctuaire de France pour animaux de ferme va devoir cesser son activité faute de moyen, c'est lamentable!!Comment peut on faire avancer le sauvetage des animaux de ferme dans ces conditions ??Voilà !! J'espère qu'un petit miracle arrivera très bientôt pour que nous ne soyons pas obligé d'en arriver là, mais à l'impossible nul n'est tenu.Tous mes vœux pour cette nouvelle année 2019

Organisé par

Miranda Obiegala