Aller au contenu principal
Dépollution Chlordécone - Laboratoire COVACHIM-M2E - Université des Antilles

Dépollution Chlordécone - Laboratoire COVACHIM-M2E - Université des Antilles


UN PROJET HUMANISTE, UN PROJET RÉALISTE, UN PROJET QUI VA DE SOI :

ENSEMBLE, CONTRIBUONS À LA RECHERCHE SUR LA DÉPOLLUTION DES SOLS

DE GUADELOUPE ET DE MARTINIQUE

****

Jessica Oublié (scénariste) Nicola Gobbi (dessinateur), Vinciane Lebrun (photographe), Kathrine Avraam (coloriste) sommes tous les quatre les auteurs de "Tropiques toxiques", roman graphique documentaire sur la pollution aux Antilles françaises (Steinlis, octobre 2020).

Les deux années de rencontres et d'écriture de cet ouvrage nous ont donné envie de soutenir à notre échelle la recherche sur la dépollution des sols des Antilles. Parce que des solutions sont possibles, nous nous sommes laissés aller à imaginer qu'ensemble, nous pourrions transformer l'essai en une réalité.

C'est ainsi que cette cagnotte a été créée. Elle a pour objectif financier de collecter la somme de 50.000 euros pour que Sarra Gaspard*, chimiste à l’université des Antilles et directrice adjointe du laboratoire « Connaissance et Valorisation : Chimie des Matériaux, Environnement, Energie» (COVACHIM-M2E) puisse, avec son équipe, élaborer un protocole de décontamination d'une parcelle agricole sous deux ans.

Pour tout savoir sur ce projet, c'est par ici : https://www.youtube.com/watch?v=rin2RpX4qGo&feature=youtu.be

Et pour voir comment Sarra Gaspard et son équipe mobilisent les sargasses dans la recherche sur la dépollution, c'est par là : https://www.youtube.com/watch?v=siuWaiUZ684

****

*Sarra Gaspard est Professeure de chimie au Département de chimie de l’université des Antilles). Elle a fait sa thèse de doctorat de chimie à l’université Paris XI, Orsay et a travaillé comme chercheuse à l’université de Pavie en Italie, et à la Swiss Federal Institute of Aquatic Science and Technology et à l’Ecole Polytechnique de Zurich, en Suisse. Elle est l’auteure d’une cinquantaine d’articles et chapitres d’ouvrages dans des journaux de rang A, d’un ouvrage sur la valorisation de la biomasse, édité par la prestigieuse Royal Society of Chemistry et de 70 communications dans des congrès internationaux.

En 2018, elle a reçu le prix de l’Académie des Sciences de Cuba pour ses travaux sur le traitement des pollutions par les pesticides par des charbons actifs de bagasse. Après quinze années de travaux, la fabrication de matériaux pour la dépollution des sols aux Antilles, le traitement des eaux et la recherche de bactéries pouvant dégrader la chlordécone dans les sols, elle a animé en octobre 2018 un TedX plein d’espoir :

****

Oui, la chlordécone est biodégradable !



****

Une fois par an, les membres du laboratoire décaisseront les fonds collectés sur Leetchi.com grâce aux dons des lectrices et lecteurs de « Tropiques toxiques » afin de financer un de leurs projets de recherche. Des vidéos de l’état d'avancement des différents projets financés seront réalisées chaque année.

****

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait »

Mark TWAIN

2 840 € Collectés sur 50 000 €

5%
123 Jours restants
49 Participations

Organisateur

Oublié Jessica

Profil vérifié

Bénéficiaire

Laboratoire COVACHIM-M2E