Aller au contenu principal

CRAIG ERNEST

Organisé pour : Aurélien Harzoune

Bienvenue dans l'univers de
CRAIG ERNEST !

 

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

Chacun participe du montant qu'il souhaite et tous les paiements sont 100% sécurisés !

 


 

 

PITCH

Craig Ernest, un agriculteur vivant sur les réserves avec Pénélope, sa femme, a la vie dure depuis que le vieux Roland, accompagné par son fils et sa bande, le harcèle pour obtenir de lui qu’il vende ses terres. Les tensions grimpent, et très vite la situation dégénère. Craig tombe dès lors dans une spirale de violence et de mort. Asséné, brutalisé, il deviendra vite hors de contrôle et organisera sa vengeance, celle d’un homme qui a tout perdu, d’un homme inarrêtable qui s’est oublié, et qui souhaite en finir définitivement.

 

L’AMBIANCE

 

L'univers de Craig Ernest confronte le calme d'une campagne isolée et toute la violence qui peut s'y concentrer à travers une montée en tension mêlant pouvoir, humiliation, et destruction. Très proche d'un « Logan » (Marvel) pour son côté rustique prononcé et sa mise en scène d'une tourmente violente mais lourde et profonde, il est également rapprochable d'un « John Wick » (Thunder Road Pictures) et de sa mythologie froide, déterminée, voire millimétrée. Ce récit est d'abord celui d'un homme en difficulté, d'un homme abattu qui perdra tout, mais qui trouvera au plus profond de lui une soif de vengeance spontanée et inarrêtable. La tranquillité chaleureuse d'un soleil brûlant étalé sur des champs et des forêts à perte de vue, qui entre doucement en résonance avec l’écrasant pouvoir d'une famille sur un homme qui tente de résister jusqu'à l'épuisement, puis jusqu'au point de non-retour.

 

PRESENTATION DU PROJET

 

Né de l’ambition d’un jeune auteur, Craig Ernest cherche avant tout à atteindre un haut degré d’authenticité : ainsi, le tournage prendra lieu à la fois en France et aux États-Unis, dans des proportions équivalentes.

 

Nous avons conscience qu’il s’agit là d’une volonté artistique qui entraine une organisation plus complexe, mais il n’y a qu’à ce prix que le film pourra atteindre son plein potentiel. À ce titre, l’apport de l'un des co-réalisateurs, qui a pu faire jouer son réseau outre-Atlantique, va permettre de concrétiser ce « rêve américain » en offrant au film l’opportunité d’être en partie tourné en Californie, sans que cela n’entraîne de surcoût.

 

Pour que ce projet fonctionne, il se doit d’être empreint du « style américain ». En effet, dès le début du process d’écriture, l'esprit hollywoodien s’est ancrée au coeur du projet, sans contrecarrer ses origines françaises (par la présence d'un personnage aux racines françaises, par exemple). Craig Ernest se veut être un film français, prenant place dans un contexte américain, à l'inverse de ce qui pourrait devenir une « copie » du modèle outre-Atlantique.

 

Ainsi, même si nous avons, avec ce film, des ambitions professionnelles et que nous espérons en toute transparence qu’il jouera un rôle de tremplin pour chaque membre de l'équipe, il demeure avant tout un projet de passionnés, pour des passionnés, très loin des préoccupations pécunières. 

 

 

LES PORTEURS DU PROJET

 

AURÉLIEN HARZOUNE

Co-Réalisateur / Scénariste

Etudiant en licence Cinéma à l’Université Paris 8, Aurélien est un passionné d’écriture depuis ses 16 ans. C’est à cet âge qu’il se lance pour défi d’écrire un Western Spaghetti de 210 pages, projet auquel il consacrera 4 années. Cette longue aventure lui ouvre les portes de la Cité Du Cinéma de Luc Besson et lui permet de rencontrer Rachid Dhibou, réalisateur, scénariste et producteur, qui le guidera dans le process d'écriture, ainsi que Sébastien Baccala qui l’entraîne à la réalisation. Ce faisant, il se lance dans plusieurs domaines : le montage, le doublage, la création de contenu Web ou encore le graphisme.

 

 

SÉBASTIEN BACCALA

Co-Réalisateur

Initialement chroniqueur vidéo et rédacteur pour le web, Sébastien a intégré l’Ecole de la Cité du Cinéma (fondée par Luc Besson) avec l’ambition de percer dans le milieu du Cinéma. Formé sur des tournages de publicités de grandes marques comme Yves Saint Laurent ou Dior mais aussi sur des œuvres de fiction comme la série Dans Mon Hall, il a également collaboré en clip avec des artistes français comme l’humoriste Waly Dia ou le rappeur Youssoupha. Grâce au réseau de la Cité du Cinéma, il a pu faire ses armes sur de grosses productions comme Le Transporteur : l’Héritage ou plus récemment Valérian Et la Cité des Mille Planètes.

 

 

LE ROLE PRINCIPAL

 

Jean-Christophe Portugal (CRAIG ERNEST)

Jean-Christophe est une étoile montante du cinéma. Il incarnera le rôle principal, celui de Craig Ernest. Comédien, Mannequin et Réalisateur d’origine française, il a notamment travaillé à Los Angeles et Paris, sur des projets de nombreuses marques mondialement réputées (Adidas, Original5Gang, Toyota, Hayari Paris, ...).

 

 

 

 

AMBITION DE DIFFUSION

 

Le film sera tourné en langue anglaise pour garantir un rayonnement international évident. Dans une démarche qualitative, tous les personnages du film supposés américains ne seront pas incarnés par des comédiens français bilingues mais bien par des anglophones. Seul le personnage principal et son antagoniste seront incarnés par des comédiens bilingues d’origine française.

 

Ensuite, pour assurer au film une diffusion à un niveau mondial, nous disposons de trois voies différentes :

 

  • Premièrement, grâce aux nombreux contacts que nous avons pu acquérir aux États-Unis, nous allons essayer de vendre le film à des chaînes de TV, des plateformes VOD ou encore à des diffuseurs pour une éventuelle sortie en salles.
  • Évidemment, envoyer le film à de nombreux festivals est pour nous une logique dans le développement du projet afin de faire croître sa popularité.
  • Enfin, pour favoriser la vente de notre projet, nous essaierons de découper le film dans un format original et novateur qu’est le découpage en Nx10 (plusieurs épisodes de 10 minutes). Ainsi, nous aurons plus de facilité à le promouvoir en tant que mini-série digitale.

 

Le film est donc assuré de bénéficier d’une forme de diffusion et d’un rayonnement appréciable tant à un niveau commercial qu’à un niveau cinématographique.

 

Et de votre côté, que pourrait vous apporter un don ? Peu importe sa valeur, il vous permettra de financer un projet de genre, indépendant, et de participer à l'évolution de toute une équipe qui souhaiterait mettre en valeur de nouvelles formes de cinéma, de production, et de nouvelles têtes. Enfin, que pensez-vous d'une apparition de votre nom ou pseudonyme dans le générique de fin ? Nous, on pense que c'est plutôt cool.

 

Merci à tous et vive le Septième Art !

535 €

Collectés sur 11 000 €
4%
40 Jours restants
17 Participations
Je participe

Organisé par

Aurélien Harzoune

Maeva Kos a participé

Amelie Zele a participé

Jacques Vermandé a participé

NATHALIE VERMANDE a participé

YASSINE BENSERIDA a participé

Brice Harlay a participé

Raphaël Belliot a participé

Florian BILLARD a participé

Christian Dussol a participé

Carolina CANDEIAS DO MONTE a participé

Charlette ABRIL a participé

MC Donassiette a participé

Aurélien Harzoune a participé

Auréa Va a participé

Vinda Loo a participé

yassine benserida a participé

Ewan Le Goffic a participé

Le 13 juin 2018
Carolina CANDEIAS DO MONTE
Talent, travail et détermination : ça ne peut que marcher! Bisous Auré!
Le 12 juin 2018
Charlette ABRIL
Allez , on y croit !!! Ça va le faire !!! Félicitations Aurélien 😊
Le 11 juin 2018
Auréa Va
I believe in you 💙
Le 11 juin 2018
Vinda Loo
Un petit geste pour un grand projet !!!! 🎥🎞📽😉