Aller au contenu principal

condamnation sur notre exploitation..

Organisé pour : nathalie

Bonjour

Je m 'appelle Nathalie. J'ai 37 ans, maman de 2 enfants et j'ai repris l'exploitation familiale sur Aniche.

Afin de la perenniser , je l'ai diversifié en developpant un atelier de vente direct de viande bovine (race limousine) et porcine produite sur l'exploitation. La qualité et le bien être animal sont notre priorité (porcs élévés sur paille, bovins a l'herbe...)

Cette diversification, qui a permis de sauvegarder une petite exploitation en zone urbaine, répond aux attentes sociètales (qualité, circuit court, préservation des prairies, préservation de la biodiversité....),  a permis aussi la création de deux emplois.

Cependant, il y a 2 ans, mon quotidien a été chamboulé par une de nos voisines... En effet, cette dernière souhaitant créer des logements sur sa parcelle voisine de mon exploitation, m'a attaqué au tribunal en mettant en avant les nuisances des cochons.

Le jugement a été prononcé : j'avais 3 mois pour déplacer la porcherie. A défaut de cette date, une astreinte de 200 euros/jour serait prononcée.

Donc 3 mois pour faire les plans, déposer le permis, effectuer les démarches auprès des banques, et surtout 3 mois seulement pour faire les travaux!!

 

A ce jour, en plus de mes prêts d'installation, j'ai du investir, suite a la décision du tribunal, dans une nouvelle porcherie, et, afin d'améliorer le bien etre des animaux, nous avons fait le choix d'éléver nos cochons sur pailles.

 

Malheureusement, avec les démarches administratives longues, la construction du bâtiment et l'aménagement intérieur fait par nos soins afin de diminuer les frais, j'ai dépassé le délai.

 

Le jugement a été délibéré ce 26 septembre  : je suis condamné à verser 58700 euros de pénalités de retard!!! Alors que nous avons tout mis en oeuvre afin de respecter la décision de justice de délocaliser, un réel sentiment d'injustice,

On parle d'encourager la population à manger des produits locaux. Mais si la justice n'est pas de notre côté, alors qu'allons nous devenir ??!!

 

Je n'ai aucune solution pour payer cette pénalité, car le montant de mes emprunts pour ces nouveaux bâtiments qui m'ont été imposés, est le maximum accepté par la banque, qui me refuse un nouvel emprunt qui plongerai mon exploitation dans de grandes difficultés financières.

 

Je ne peux que me tourner vers l 'entraide afin de sauver mon exploitation familiale...

Nous avons pris la décision de mettre en place cette cagnotte, comptant sur votre générosité.

Alors s'il vous plait, partagé au maximum, et aidez moi à sauver mon exploitation et a surmonter cette épreuve et cette injustice.

Merci 

 

Nathalie D

Organisé par

Nathalie Delval