Aller au contenu principal

COATI - Réserve Amazonienne

Organisé pour : COATI - Coalition for Amazon Town Inspiration

CoATI, Coalition for the Amazon Town Inspiration 

 

Création d’une nouvelle réserve naturelle  

pour la nature, les animaux et les populations locales

 

https://coati-reserve.org

Aidez-nous à préserver la forêt amazonienne au Pérou !

C’est près de la ville de Puerto Maldonado - au sud-est du Pérou - reconnue capitale péruvienne de la biodiversité, que nous créons une nouvelle réserve naturelle, au cœur de la forêt amazonienne.

Pourquoi nous soutenir ?

 

Pour la nature et la biodiversité ! En 40 ans, l’humanité a engendré le déclin de la biodiversité mondiale et a perdu 60% des populations d’animaux sauvages sur la planète Terre. La forêt tropicale humide possède la plus importante biodiversité spécifique au monde. Plus de 80% de la déforestation en Amazonie est causée par l’élevage et l’agriculture. Étant la plus grande région de forêt tropicale humide d’Amérique, la forêt amazonienne possède une biodiversité inégalée. Selon un scénario admis par la Banque mondiale, on envisage au rythme actuel que 40 % de l’Amazonie aura disparu en 2050 si rien n’est fait pour ralentir les processus de déforestation. Créer une réserve naturelle est une des seules manières de pourvoir préserver la forêt amazonienne de la déforestation et de conserver l’habitat naturel de la forêt primaire !

La région abrite environ 2,5 millions d’espèces d’insectes et actuellement, au moins 40 000 espèces de plantes, 3 000 poissons, 1 294 oiseaux, 427 mammifères, 427 amphibiens et 378 reptiles ont été scientifiquement classés dans la région.

Pour les animaux ! Nous créons une réserve naturelle pour protéger les animaux encore sauvages et préserver leurs milieux naturels. Mais aussi pour recueillir, soigner et protéger les animaux, jadis sauvages, victimes de domestication ou sauvés du braconnage. Notre sanctuaire sera un endroit de refuge pour ces animaux, où nous effectuerons un travail de réinsertion de ces animaux en milieu naturel, dans la forêt au sein de notre réserve.

Pour les populations locales ! Souvent expulsées de leurs terres, ou n’arrivant plus à survivre financièrement dans le contexte actuel de société, les populations locales et indigènes sont poussées à effectuer des métiers difficiles, où leurs droits ne sont que rarement respectés. Une réserve mettant en place une offre d’éco-tourisme et d’éco-volontariat permet non seulement aux populations locales de pouvoir (re)vivre en forêt et dans un environnement sain, mais également de gagner leurs vies dignement, en effectuant un travail valorisant. 

 

Plusieurs réserves nationales existent au Pérou qui permettent une protection accrue des milieux naturels et de la biodiversité, mais malheureusement cela ne concerne pas tous les territoires de forêt. Certaines surfaces peuvent être soumises à des permis d’exploitation ; dans ce cas, soit la forêt est placée sous statut de réserve naturelle, soit en zone agricole, soit en zone d’exploitation minière. Ces deux dernières possibilités sont désastreuses pour l’environnement. Dès lors, l’unique façon de préserver l’environnement est de placer un maximum de territoire en réserve naturelle.

« On ne peut aimer que ce que l’on connait »

La réserve accueillera des scientifiques, des chercheurs, des journalistes ou photographes pour qu’ils puissent effectuer leurs recherches et ainsi participer à élargir nos connaissances au sujet de tant d’espèces et découvrir les secrets de la nature encore inconnus à ce jour.

La réserve permettra également aux éco-volontaires et éco-touristes de vivre une expérience inédite de reconnexion à la nature, à nos racines profondes toujours attachées au monde vivant, que nous blessons et perdons peu à peu. Nous espérons qu’une telle expérience ait un effet positif sur les modes de vie des personnes, et qu’elles pourront représenter auprès de leur entourage les intérêts de protéger ce monde merveilleux qu’est la forêt vierge.

Organisé par

Elodie d'Halluweyn