Aller au contenu principal
Childfree - Un clip sur l'odyssée d'une femme

Childfree - Un clip sur l'odyssée d'une femme


English translation below

Pitch

Léa ne souhaite pas d’enfants mais autour d’elle tout la pousse à être mère, alors qu’elle ne demande qu’à être femme : est-ce trop peu ?

Résumé

Jouer à la maman est inculqué aux femmes dès l’enfance. Léa parle poupées, mange poupées, respire poupées. Arrivée à l’âge adulte, Léa se rend compte de la réalité du jeu : devenir maman est plus que jamais encouragé, prêché, et tenu comme une évidence. Où qu’elle aille, quoi qu’elle dise, son opinion compte pour du beurre. Quand on a 20 ans et qu’on ne veut pas d’enfant, qui est là pour écouter ? Bien décidée à manquer à ses obligations, Léa part à la quête d’alliés afin de démystifier le « devoir de la femme » sur le sujet de la maternité. Le tout, au rythme du teen rock, bien évidemment.

Petit aperçu musical (instru uniquement): https://youtu.be/8sGs7PaeZmM

Genèse du projet, intentions et avenir

Pourquoi ce sujet ?

« C’est une idée qui part du cœur. Je me suis souvent retrouvée mal à l’aise dans des conversations avec des parents, proches ou éloignés, jeunes ou âgés, qui laissaient souvent échapper des « Tu verras, quand tu auras des enfants... ». Ce n’est jamais « si » mais toujours « quand ». Loin d’être mal intentionné, le locuteur n’y est pour rien. Cependant cela me fait réfléchir à quel point l’éducation, les médias, la religion et d’autres domaines portent un jugement négatif sur les femmes qui ne veulent pas d’enfants. C’est de cela dont parlera le clip. Il présente un point de vue, un combat, une quête d’alliés, contre un ennemi commun : le regard de l’autre. »

Pourquoi une chanson en anglais (alors que le clip est né à Lyon) ?

« L'anglais est ma seconde langue, ayant vécu toute mon adolescence et plus au Canada. C’est venu naturellement, sans réelle raison. »

Quel univers visuel pour ce clip ?

« En harmonie avec les paroles, la direction artistique sera dotée d’un brin d’humour (et d’humour noir), d’une bonne poignée de satire, et d’une petite louchée de what the f*ck. Étant donné la grande part qu’occupe l’Éducation dans le sujet, le clip assimilera la représentation de l’âge adulte et celle de l’enfance, autour du jeu et du jouet. Et pour représenter ces différents « âges », le clip jonglera entre plusieurs univers visuels différents, depuis l’ambiance rosâtre des maisons de poupées jusqu’à l’atmosphère plus froide et didactique des reportages TV. »

Quel avenir pour le projet ?

« Avant tout, il servira à enrichir les bandes démos des membres de l’équipe. En outre, je prévois de diffuser ce clip sur YouTube (chaîne "Studio ML"), l’important est qu’il soit accessible. Si les chefs de poste et moi-même sommes satisfaits du rendu et estimons qu’il est d’assez bonne qualité pour entrer dans certains festivals qui acceptent le genre, nous nous pencherons sur la question... »

Marthe

Ça nous fait de belles gens !

Marthe Lenoir, Réalisatrice

Elle attaque la réalisation de son 3ème clip pour satisfaire sa soif d’exercices de fiction. Jamais à court d’idées, son optimisme déjanté lui facilite l’organisation de ses projets. Aujourd’hui elle construit son équipe à partir de connaissances et d’inconnus, s’entourant de gens de confiance et bons dans ce qu’ils font. Elle prend plaisir à guider ceux qui sont prêts à la suivre et à partager une vision, afin que « Tout le monde travaille au même film » (Lumet).

Sa réplique culte : « Plus c’est compliqué, plus je veux le tenter. »

En savoir plus: http://www.linkedin.com/in/marthe-lenoir-15a652192 et https://www.youtube.com/channel/UCibK5SgTdvuHw9AgE306iOQ

Tom Albert, Compositeur et Sound Designer

Du court-métrage au jeu vidéo en passant par le film d’animation, le portfolio de projets de Tom est presque aussi varié que ses registres de compositions, passant de l’épique-fantastique à l’électro psychotique en quelques scroll sur son site... À présent, c’est avec une bonne poignée de teen rock que Tom met la main à la pâte sur la compo original de Childfree !

Sa réplique culte : « Demain ce sera fait ! »

En savoir plus : https://entryseventeenlc.wixsite.com/entry17

Léa Diane, Interprète et Actrice

La suave voix vibrante de Léa a déjà fait le tour des planches de théâtre et des studios d’enregistrement : pièces, podcasts, poèmes parlés, criés, chantés, chuchotés. Il est difficile de ne pas s’enamourer des éclats de cette comédienne brûlante de vigueur, elle-même visiblement éprise de ce qui la pousse chaque jour à travailler son Art.

Sa réplique culte : « Que la magie opère, que la connexion se crée et que l’art vous fasse vibrer jusque dans vos chaussettes ! »

En savoir plus : https://neelnajaproduction.com/lea-diane-curcio/

Théo Deutsch, Directeur de la Photographie

Avec une panoplie de clips et tournages de fiction ambitieux derrière lui aux postes de chef électricien ou chef opérateur, Théo vit pour la lumière. De sa culture cinématographique profonde il glane, s’inspire, vole, transforme et reconstruit dans le but de raconter quelque chose à l’image. Ou plutôt, laisser l’image raconter.

Sa réplique culte : « Quand est-ce qu’on tourne en pellicule ? »

Lucie Cabaud, Directrice Artistique

Armée d’une lucidité rare pour emmener les autres dans ses univers, Lucie maquille, décore, coiffe, habille, et ferait volontiers les quatre à la fois si elle avait assez de bras (heureusement, elle sera bien assistée) ! Après avoir travaillé récemment sur un court teen movie rétro et perché, elle use de son humour ensorcelé pour rendre ce clip plus rêve que réalité.

Sa réplique culte : « C’est glauque : j’adore. »

Money money money

La répartition du budget collecté se fera en 3 catégories :

  • Matériel image et lumière : afin de vous livrer un rendu de bonne qualité sur vos écrans. Nous aimerions tourner avec autre chose que le caméscope de papa. Une bonne optique sur une bonne caméra, ce n’est pas pour frimer : ça valorise tout ce qui a été fait, depuis le détail de l’eye-liner de la comédienne jusqu’à la fluidité d’un beau ralenti dansé.
  • Décors, accessoires et maquillage : afin que vous puissiez croire à ce que vous voyez. Nous chinerons d’abord de la seconde-main par souci environnemental, mais étant une équipe plutôt bricoleuse et ambitieuse, il nous faut de quoi peindre, bâtir, coudre.
  • Frais de logistique : sans ça, on ne s’autorise même pas les deux premiers critères! Afin de passer des bons moments sans se casser le dos ni devenir anorexiques, il nous faut des voitures pour transporter le matériel, et de quoi remplir nos estomacs pour remplir efficacement nos journées !

Nous avons hâte de vous présenter ce rendu d'ici l'été 2022!

Un grand MERCI, au nom de toute l'équipe, pour vos partages et vos dons!


Childfree

A music video by Martha Lenoir

Logline

Léa doesn’t want any kids and yet is surrounded by people telling her otherwise. All she wants is to be a woman and not perceived as a future mother: is that too much to ask?

Summary

Playing with dolls and pretending to be their mother is something most little girls experience. Léa is no exception: her life revolves around it. Just when she thinks this "toying around" is over once she’s older, she realizes that being a mother is considered as something obvious and expected, seriously encouraged, and almost preached. Wherever she goes, whatever she says, her words are twisted around. When you’re in your twenties and want to be childfree, who’s ready to listen? However, Léa feels rebellious. She sets on a quest for allies, to demystify and abolish her “duty” as a woman when it comes to maternity... And to a very teen rock beat, of course.

Here's a musical preview (instrumental): https://youtu.be/8sGs7PaeZmM

Inspirations, intentions, and goals for the project

Why approach this theme in a music video?

“It’s something I think about all the time. I’ve often felt awkward, alone or misunderstood when talking to parents who - quite innocently and subconsciously - let out a “When you’ll have a kid...”. It’s always “when”, never “if” (and always “have”, never “want”). This made me reflect on how much education, media, religion and even science in some cases, will often disregard and deny women’s desires and opinions when it comes to not wanting children. This music video is therefore dedicated to that point of view, that constant fight as childfree women to stop being neglected. If Léa’s the protagonist, the only real antagonist is misjudgment.”

Why is the song in English (whereas the project was born in Lyon, France)?

“English is my second language. It feels native to me ever since I’ve learned it and practiced it from age 10 to 18 in Ottawa, Canada. There’s no real reason for it. When the lyrics came to mind, they came in English and not in French.”

What kind of visuals is to be expected?

“The production design is going to come as harmony to the bittersweet, satirical and almost dark-humored lyrics. It’s going to have a certain WTF aspect to it, that’s for sure, and a peculiar but lovable weirdness. Given the important role of education in the subject at hand, there’s going to be a mix of the representation of adulthood and that of childhood, also playing with the idea of the “toy” and what it conveys: a game, a prank, a lie, etc. To display these two different stages, Childfree will show off different visual aesthetics, starting from the artificial and “girly” setting of what one may see when looking inside a dollhouse, to the much colder and serious vibe one might feel when watching the news.”

What’s next after its release?

“First of all, I want the project to prove a rewarding experience to the crew, and eventually be used in some of the crew’s demo reels. Second of all, I plan on releasing it on YouTube ("Studio ML" channel) so it’s accessible to anyone. However, upon seeing the result, if we feel Childfree has potential, we might look into festivals of this genre to submit it.”

Martha

What a pretty lot!

Martha Lenoir, Director

She just can’t get enough of experimenting and sets on directing her 3rd music video! Never out of ideas, her valued optimism allows for an breezier organization when things get overwhelming. She is now forming her dream team with trusted acquaintances and talented new faces, at ease in each of their role. Martha enjoys leading those who are willing to follow and who can share their vision so that in the end, “Everyone’s worked on the same film” (Lumet).

Something that she lives by: “The more it’s extravagant the more I want to try it.”

Feeling curious? https://www.linkedin.com/in/marthe-lenoir-15a652192/ and https://www.youtube.com/channel/UCibK5SgTdvuHw9AgE306iOQ

Tom Albert, Composer and Sound Designer

He started off in live action short films and ended up in the video game industry, all the while working on animation sound design and mix. Tom’s portfolio is almost as diverse as the genres of his pieces, be it epic fantasy, jazz ambiance, or hard psychedelic, you can hear it all just in a few scrolls on his website! He’ll bring something completely new to the table with this original teen rock soundtrack for Childfree.

Something that he lives by: “It’ll be done by tomorrow!"

Feeling curious? https://entryseventeenlc.wixsite.com/entry17

Léa Diane, Singer and Actress

Her soft and vibrant voice has already sung in plays, short films, podcasts and more. Devoted to sharpening her pipes tirelessly to become the voice actress she dreams of, Léa casts a charming spell to those around her whenever she hums, lulls or roars. She effortlessly dedicates her time and enthusiasm once a project has caught her interest and actively breaks down the barriers that might try and stop her from doing exactly what she wants to.

Something that she lives by: “May the magic connect with you and sway you from head to toe!”

Feeling curious? https://neelnajaproduction.com/lea-diane-curcio/

Théo Deutsch, Director of Photography

Armed with various references in shorts and music videos, mainly as DoP or Gaffer, Théo is truly passionate about light! Fervent cinephile and very crafty, he observes then puts into practice: he builds and rebuilds, seeking his inspiration in challenges. He starts each shot asking himself what needs to be understood, then comes up with how light and movement can show that. He doesn’t want to tell the story, but rather let the shot tell it by itself.

Something that he lives by: “When do we start shooting in actual film?”

Lucie Cabaud, Production Designer

Of a rare lucidity, Lucie has this great power of transforming things, so you see them as she does. She has an eye for makeup, hair, costumes, accessories, set design, and would do them all at once if she could! Thankfully she’ll be able to delegate, on Childfree. Comedy being her strong suit, this designer puts her humor to good use, to make this music video more dream than reality.

Something she lives by: “It’s so weird. I love it.”

Money money money!

The budget will be divided in three main categories:

  • Camera & light equipment: it’s so we can deliver to you an enjoyable, high-definition video. A good lens on a good camera isn’t just for kicks: it sheds a more flattering light on everything that’s being filmed, be it the actress’ meticulously drawn eyeliner or the general fluidity of five synchronised dancers in slow motion.
  • Production design: it’s so you can believe in what you see. We’ll always investigate secondhand items and thrift stores first, to find what we need in a more sustainable fashion. However, we still need fresh supplies when it comes to makeup or hardware to paint with, craft with, or sew with!
  • Transport fees & other: it’s so we have the comfort and strength to carry out all of the above. In order to have a fun time with a healthy, strong, motivated and happy crew, we need sufficient catering, as well as vehicles to move the equipment from location to location, over several days.

We're so very excited for the result, coming out this summer 2022!

A great big THANK YOU, from all of us, for sharing and donating!

1 950 € Collectés sur 2 000 €

97%
0 Jour restant
34 Participations

Organisateur

Lenoir Marthe

Profil vérifié

Bénéficiaire

Équipe de tournage - Marthe Lenoir