Aller au contenu principal

EXPERTISE JUDICIAIRE : POUR SAUVER MA SŒUR VÉRONIQUE

Organisé pour : Véronique

Bonjour,

 

Les malheurs n'arrivent pas uniquement aux autres, l'impensable, inimaginable. J'aimerais vous en parler plus seulement voilà ; notre amie, sœur, sœur jumelle, cousine, nièce, femme, marraine a été victime d'une énorme erreur médicale, l'impensable je vous disais plus haut.

 

Sa vie est toujours en danger !

 

Tant que l'expertise n'a pas établie son diagnostique, cela empêche une nouvelle opération ! La 5eme cote étant gravement fragilisée par la tumeur, elle peu se casser à n'importe quel moment pouvant provoquer, une perforation de la plèvre et du poumon créant un pneumothorax... si elle est non traité, elle peut devenir mortelle...Des micros fractures à ce niveau là sont déjà présente ce qui lui provoque par moment des gênes pour respirer correctement.

 

IL EST DONC URGENT QUE NOUS PUISSIONS LANCER LA PROCEDURE ! surprise

 

Imaginez-vous rentrer à l'hôpital pour vous faire enlevez une dent et que vous en ressortez avec un bras en moins... 

 

Ici, il s'agit d'une erreur de comptage ! L'expression "ça me ronge de l'intérieur" prend littéralement tout son sens à la vue de cette photographie ci-dessus. 

 

Tous ses gestes sont calculés afin qu'elle ne puisse pas se faire mal et aggraver sa santé. Elle nous a dit, je cite : "ce n'est pas moi qui contrôle mon corps, mais lui qui me contrôle". Contrainte de rester chez elle à attendre qu'un miracle se fasse, elle prie chaque jour pour que tout se cauchemar se finisse vite et qu'elle puisse enfin reprendre ses projets arrêtés soudaiement en cet fin d'été 2017 lors de son scanner de contrôle. (photo en noir et blanc dans la description)

 

Aujourd'hui, cette situation la met en difficultés sur tous les plans (Travail, financier, physique, psychologique etc.) donc afin de faire reconnaître cette erreur, une expertise judiciaire médicale est obligatoire (frais expertise, huissier, avocat etc.) et le prix est inaccessible pour une personne malade à qui il est impossible de travailler.

 

Le système bancaire lui refuse un crédit, les assurances n'y pouvant rien également, l'assistante sociale etc. elle n'a droit à RIEN ! Nous sommes dans l'impasse... Nous ne pouvons pas lâcher cette affaire, c'est trop grave pour elle, pour nous tous et surtout sa maman ! 

 

Votre aide sera la bienvenue ... Aidez la SVP, merci du fond du cœur. heart

 

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés

Merci à tous

3 470 €

Collectés sur 8 500 €
40%
69 Jours restants
80 Participations
Je participe

Actualités

Le 27 août 2018 Carole Grondin a écrit :

Bonjour, une petite mise au point sur l'avancement du dossier de Véronique.

 

Un an déjà où la vie de ma soeur a basculé. Aujourd'hui elle est en attente d'un RDV pour une expertise judiciaire (laissons passer les vacances pour traiter son dossier).

A savoir :

Grâce à la somme récolté de 3470€, cinq retraits ont été fait pour payer :

 

- 1333€ de frais avocats + assigantion TGI de Bordeaux

- 149.73€ de frais d'huissier

- 695.31€ de mutuelle en retard 

- 271.02€ d'assurance en retard

- 510€ loyer de juillet

 

grâce à vos dons elle a pu faire avancer son dossier. Il reste donc un peux moins de 500€ sur la cagnotte.

 

Véronique à l'heure actuel ne touche plus d'indemnisation du pôle emploi qui est arrivé à échance le 7 juin 2018 (voir article de journal ci-dessous). La CAF lui refuse le RSA car sa femme touche "trop" (31.47 journalier du pôle emploi, je vous laisse faire le calcule...) elles se sont donc retournées vers l'assistante sociale qui elle aussi n'a pas pu donner suite favorable à leur demande car elles ne rentraient pas dans leurs critères. 

 

C'est donc avec à peine 950€/mois qu'elles doivent vivre et payer les factures, manger, faire l'essence. 

 

Pour ceux qui se poseraient la question, l'argent dépensé, sert UNIQUEMENT régler ses factures liées de près ou de loin à son problème actuel et à rien d'autre. 

 

Son combat est loin d'être fini et Véronique compte toujours sur votre soutien.

Le 2 juin 2018 Carole Grondin a écrit :

Bonjour, voici tous les articles de journaux sortis sur les réseaux sociaux de la métropole ainsi sur les journaux de l'île de la Réunion et réseaux sociaux outre-mer.

 

Le 1er article est sur le Progrès de Lyon, interview faite grâce à Wendie Renard et son agent Fred Labiche :

https://www.leprogres.fr/sports/2018/05/01/football-feminin-le-combat-de-veronique#commentaires

 

2ème article sur Réunion la 1ère avec une interview radio à la fin de l'article

https://m.la1ere.francetvinfo.fr/reunion/bordeaux-erreur-medicale-detruit-vie-footballeuse-reunionnaise-588107.html

 

3ème article sur outremers360 : 

http://outremers360.com/societe/une-cagnotte-pour-soutenir-une-reunionnaise-victime-dune-erreur-medicale/

 

4ème article sur un journal papier sorti à la Réunion qui s'appelle, le Quotidien du 22 mai 2018 :

 

Le 7 mai 2018 Carole Grondin a écrit :

Lundi 7 Mai 2018 :

 

Quand la ténacité paye : les petites bonnes nouvelles s'enchaînent !

Après avoir fourni son dossier médical à son assureur, il y a 5 mois, une expertise de leur coter a été faite et ils ont enfin donné une réponse. 

 

1. Il y a 5 mois Véronique à lancée une énième démarche afin de trouver des solutions financières pour alléger ses frais. Elle a donc appelé son assureur à plusieurs reprises et a expliqué son problème. Après plusieurs tentatives qui ont échouées, Véronique finit par être dirigée vers une personne qui prend son dossier à cœur. Jusqu'à présent, n'ayant pas contracté l'option qui prend en charge les frais d'avocat, etc. Véronique n'avait droit à rien. Mais après plusieurs échanges de mails et de multiples justificatifs médicaux, les experts de son assurance trouvent le moyen de faire valoir ses droits. Véronique a donc droit au remboursement des frais d'avocat selon un barème bien défini, ce qui va alléger de moitié ses frais d'avocats ! Le reste est à sa charge. 

 

2. Suite à la réunion de concertation pluridisciplinaire qui a eu lieu vendredi dernier à Toulouse. Les médecins présents lors de cette RCP ont demandé de faire faire à Véronique un IRM thoracique afin de savoir quel est la nature de sa tumeur et si elle est évolutive. De là, ils pourront opter pour la meilleure solution pour qu'elle puisse être prise en charge dans des conditions optimales.

Le seul hic, c'est que Véronique doit attendre presque 2 mois pour avoir son rdv IRM...elle a appelé plusieurs clinique et autre établissements de santé en expliquant l'urgence de son problème, mais les délais sont les mêmes partout.

 

Son dossier avance doucement mais surement et il faut continuer la mobilistion ! Continuer de partager et de faire connaître son histoire.

 

Son combat est loin d'être finit et l'urgence financière est toujours présente car c'est ce qui bloque toute la procédure encore aujourd'hui du faite qu'elle doit tout avancer et qu'elle ne peux pas. 

Le 12 avril 2018 Carole Grondin a écrit :

Bonjour, voici les nouvelles concernant Véronique et de son RDV à l'hopital de Toulouse qui à eu lieu ce mardi 10 avril.

 

Le but de cette consultation était de savoir si le nouveau chirurgien était ok pour ré opérer au moment opportun après l'expertise. On l'avait orienté vers un Professeur mais celui-ci lui dit clairement qu'il préfère laissé son "cas spécial" (selon ses dires) et l'a orienté vers quelqu'un de plus compétant car on l'avait mal orienter dès le départ (très honnête de sa part). De ce fait, ce Pr.,vu son cas particulier, a pris contact avec le chirurgien en question (qui était au bloc à ce moment là, mais l'extrême urgence de la situation elle a accepté de prendre l'appel). Il lui débrief son histoire en quelques mots et arrive à conclure un RDV le jour même avec cet autre chirurgien.

 

Elle l'a reçois dans son bureau et lui a expliqué de A à Z de comment et venu toute cette histoire, de l'accident de voiture à aujourd'hui. Elle a très vite compris sa situation et lui a expliqué les possibilités qui vont s'offrir à elle après la réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) qui aura lieu vendredi 13 avril donc demain dans la journée.

 

Les 3 choix sont :

- soit, en fonction des documents fourni ils estiment qu'il n'est pas nécessaire de ré opérer car ça reste la tumeur reste bénigne.

- soit, ils vont faire une biopsie sous scanner pour savoir l'état de la tumeur et son avancé

- soit, ils ré opèrent car la cote car elle est tellement abîmé par la tumeur qu'elle risque de casser à tout moment et donc poser d'autres problèmes.

 

Je précise que la chirurgienne va insister sur le faite que les douleurs sont persistantes au quotidien et qu'elle ne peux pas rester comme ça.

 

Les bémols de cet entretien :

- le rapport de l'expertise sur le morceaux qu'ils ont coupé, dit qu'ils ont trouvé sur cette 7e cote un problème (une tumeur non cartilagineuse...reste a définir...) il se peut donc que Véronique ai d'autres lésions sur sa cage thoracique qui sont passé au travers des scintigraphies...

- si une opération a lieu, ils ne passeront pas par la même cicatrice mais ils seront obligés de ré ouvrir au dessus soit en dessous de son sein. Elle se retrouvera donc avec 2 cicatrices pour un problème...

 

Les nouvelles sont donc mitigées...Dur à digérer toutes ses infos par forcément rassurantes... 

 

L'expertise n'ayant pas lieu par manque de fonds, nous comptons encore sur votre générosité et votre solidarité afin de partager son histoire et l'aider à faire avancer sa cagnotte 🙏👇Merci à ceux qui l'ont fait et à ceux qui le feront 🙏💖

 

Mobilisons-nous encore d'avantage, l'urgence est toujours là !

Le 4 avril 2018 Carole Grondin a écrit :

Bonjour,

Je viens vous donner quelques nouvelles concernant Véronique. Il y a 15j, elle a eu un RDV chez une ostéopathe qui a accepté de la manipuler malgré sa côte fragilisée. Elle a pris connaissance de son dossier et n'a vu aucuns inconvénients pour pouvoir la soulagé un peu.

 

Bilan de cette séance :

- Bassin décalé

- Cage thoracique bloquée (selon les dires de l'ostéopathe, elle s'est heurtée à un mur)

- Grosses tensions aux cervicales et aux jambes

 

Consignes : repos total et boire beaucoup d'eau.

 

Aujourd'hui, nous sommes le 4 avril et Véronique m'a dit que cette séance lui a fait beaucoup de bien, néanmoins elle doit y retourner dès le mois prochain.

 

Ayant cumulé durant des mois et des mois toutes sortes de tensions, l'ostéopathe lui à dis que c'était un "gros chantier" et qu'il ne fallait pas attendre 6 mois pour qu'elle revienne la voir.

 

Une petite bataille de gagner dans son combat qui est loin d'être terminé.

 

Merci à toutes les personnes qui ont encore contribuées à faire avancer sa cagnotte ! 2830€ ! MERCI heart

 

Mobilisons-nous encore d'avantage, l'urgence est toujours là !

Le 22 janvier 2018 Carole Grondin a écrit :

Bonjour. 

 

Il y a quelques semaines, juste avant les fêtes. Véronique, à une de fortes douleurs à la poitrine due à un éternuement... Oui, vous avez bien lu, un éternuement. 

 

La gêne pour respirer était tellement forte, que son médecin l'avait mise sous antibiotique de stade 2 pour calmer ses douleurs. Hors elle n'a pas supporter son traitement plus de 2j, car les cachets prescrits lui ont donnés des effets secondaire. Elle a donc suivi un traitement de base que le médecin lui avait prescrit, avec le seul cachet qui lui faisait effet, le kétoprofène. 

 

Imaginez, même le simple fait de tousser, lui faisait souffrir et lui déclencher de violentes douleurs à en couper la respiration, car le moindre gonflement des poumons lui générait, évidemment, encore plus de douleurs sur sa cage thoracique. Son calvaire à durer 15j...

 

Il faut savoir que depuis son opération, il est aussi très compliqué pour elle de s'endormir comme elle le souhaiterait, c'est donc une position unique qui est de dormir seulement sur le dos pour ne pas avoir plus de douleurs... Tout le monde sera d'accord que personne aime dormir seulement sur le dos...

 

Évidemment et logiquement, elle n'a droit à aucune séance de kinésithérapie ou d'ostéopathie pour la soulager de ses contractures dues au stress quotidien, ou à des blocages au niveau du dos du a une mauvaise posture. En effet, elle ne peut s'allonger sur le ventre et encore moins être manipulé de quelque façon que se soit. Seuls les médicaments pour la détendre lui sont prescrits, ce qui n'est pas non plus une solution. 

 

Aujourd'hui, elle est contrainte de rester chez elle afin d'éviter toutes complications, donc : plus droit au basket, au foot et au sport en général, plus le droit de porter de charges lourdes et d'avoir une station debout prolongée. Imaginez à quel point ses journées peuvent être longues... 

Sa vie avant l'opération ? bosseuse, souriante, dynamique et sportive comme le montre la photo ci-dessous. Aujourd'hui : elle est fatiguée, énervée, dégoûtée et déprimée... 


Continuez de partager le lien et d'inviter vos amis, famille à participer pour aider Véronique.

 

heart

Le 19 janvier 2018 Carole Grondin a écrit :

La cagnotte continue de faire son chemin avec déjà plus de 1200€ grâce à vous !

 

Merci encore pour tout ! 

 

Mobilisons-nous encore d'avantage, l'urgence est toujours la ! 

 

Continuez de partager le lien et d'inviter vos amis, famille à participer pour aider Véronique.

 

heart

Le 5 janvier 2018 Carole Grondin a écrit :

Bonjour, je vous écris au nom de Véronique. Elle vous souhaite à tous ces meilleurs vœux pour 2018, le bonheur et la santé. 

 

Elle tient aussi à vous remercier pour votre solidarité de près comme de loin, de très loin pour certains. Elle est consciente de chaque geste que vous avez eu afin de la soutenir dans son combat, autant pour moi (sa sœur jumelle) que pour elle, c'est avec beaucoup d'émotions que nous recevons vos dons. Un ascenceur émotionnel qu'elle même ne peux pas décrire. À chaque don, c'est un pas de plus vers l'espoir de voir la fin de ce cauchemar qui dure depuis 4 mois officiellement maintenant. Je rappel son opération (raté) à eu lieu en octobre 2016.

 

Son quotidien ?

Les moments où "ça va bien" elle continue d'y croire encore chaque jour qui passe. Elle continue toujours de trouver des solutions et elle se retrouve constamment dans des diverses démarches pour essayer de l'aider financièrement et psychologiquement. Les moments où plus rien ne va, ses pensées deviennent très sombre... Elle pense qu'elle n'y arrivera pas et que son "cas" partira dans les oubliettes. 

 

Continuons ce combat avec elle, ne la laissons pas tomber maintenant.

Organisé par

Carole Grondin

Niky Icee a participé

Famfoot a participé

Mélanie Quintard a participé

Anonyme a participé

Ky Ni a participé

Isabelle MERLE a participé

JOcelyne Moutoussamy a participé

Anonyme a participé

Zoukin Bear a participé

Niky Icee a participé

Wendie RENARD a participé

Lafée Clochette a participé

Sophie Grondin a participé

Ludivine Bt a participé

El Ouardi Saad a participé

Laura noslen a participé

Brahim Moussaoui a participé

Angy Maloute a participé

Tatie chérie et Tonton ;) a participé

Solange et Josselyn FONTAINE a participé

Bernadette Rey a participé

Couix Christa a participé

Virginie LAMPS a participé

Ange Grondin a participé

Le 5 août 2018
Niky Icee
Désolé Je ne peux que donner 10 euro c'est beaucoup moins que les 100 de l'autrefois bon rétablissement. Niky
Le 27 mai 2018
Anonyme
Bon courage à Véronique!
Le 21 mai 2018
Ky Ni
Je me suis déjà exprimé sur un réseau social. Je me répète un peu. Mais J'espère que tout ira mieux.
Le 11 mai 2018
JOcelyne Moutoussamy
Bonjour Je prends part à ce désastre ... je vous envoie une petite participation j’espere Que tout rentrera dans l’ordre... que Dieu veille sur cette nouvelle opération... courage à vous ... Jocelyne de St Pierre ...
Le 11 mai 2018
Anonyme
bon courage
Le 5 mai 2018
Wendie RENARD
Comme je te l'ai dit, tu peux compter sur tout mon soutien. Je sais que tu es combattante, comme moi, alors reste forte, car tu es bien entourée. En espérant que ma contribution en apportera d'autre pour atteindre ton objectif. Courage.
Le 1 mars 2018
Tatie chérie et Tonton ;)
Une petite contribution pour qu'ils puissent te guérir vite 😉 Gros bisous 💖
Le 1 mars 2018
Solange et Josselyn FONTAINE
Bonne chance pour le combat. Bisous a zot toutes de notre part sans oublié papa é maman. Largu pa !!
Le 1 mars 2018
Bernadette Rey
Pour Véronique, ce petit geste pour t'aider dans ce parcours qui sera sûrement semé d’embûches, mais regarde au loin... Devant, il y a un soleil ;) Bisous
Le 26 février 2018
Virginie LAMPS
De tout cœur avec toi 💗garde la force💪😚