Aller au contenu principal

LE BAL DES RÉDACTRICES - Documentaire de Lucie Bellet

Organisé pour : Aide à la production du film

 

 

Je me présente tout d'abord, pour celleux qui n'auraient aucune idée de qui je suis : je m'appelle Lucie Bellet, aussi connue sous le nom de Amazing Lucy, et je suis critique de cinéma sur YouTube. Et aujourd'hui, toi, oui toi, tu peux m'aider à réaliser mon premier film documentaire.

 

 

 

Récemment, j'ai été frappée par des articles terrifiants écrits par certaines de mes consœurs de la rédaction cinéma, sur un sexisme aberrant et des violences verbales qu'elles subissaient au quotidien. Je me suis également fait la réflexion que les femmes ne sont presque pas visibles sur YouTube, tout d'abord, puis en réfléchissant plus encore, je me suis dit qu'elles étaient quasiment absentes de la critique cinéma.

 

Pourtant, ces femmes existent. Je les côtoie, je les lis, mais pour le reste du monde, nous ne sommes qu'une minorité étouffée par le poids des opinions bien tranchées de nos homologues masculins. Il en va de même avec l'industrie du cinéma de manière générale. 20% de réalisatrices en France, 3% de réalisatrices à Hollywood. Quelle idée de notre société ces résultats sont-ils censés faire transparaître ? Ce ne sont pas 20% ni 3% de femmes qui sortent d'écoles de cinéma, mais 50%. Où sont donc passés les 30% et 47% de femmes restants ?

 

Le cinéma est un art qui propose d'être un miroir de la réalité. Or, la réalité que l'on nous sert sans cesse, est cuisinée et validée par des producteurs, des réalisateurs, des distributeurs, des scénaristes, le tout modelé au masculin. Les films ne sont pas représentatifs du monde. La critique de cinéma non plus. Les femmes, qui représentent 50% du public en salle, ne sont en moyenne que 20% à s'exprimer dans des critiques et des articles...

 

Le documentaire que je suis en train de réaliser s'intitule actuellement Le Bal des Rédactrices, en hommage au Bal des Actrices de Maïwenn. Je propose ici d'interviewer ces femmes qui écrivent sur le cinéma, qui travaillent dans le cinéma, qui osent, qui doutent, qui parlent fort, qui subissent des violences liées à leur genre, qui ne se laissent pas faire, qui ouvrent la voie pour une nouvelle génération de critiques au féminin.

 

 

 

Iris Brey - Docteure en cinéma, réalisatrice et chroniqueuse

Emmanuelle Spadacenta - Rédactrice en chef de Cinemateaser

Marie Casabonne - Présidente de Panic! Cinema

Ginger Force - Critique cinéma, pop culture et littérature sur YouTube

Léa Bodin - Rédactrice chez Allociné

Anha Senet - Réalisatrice et productrice

Clara (Lupus Productions) - Réalisatrice de lives, cadreuse, monteuse, étalonneuse

Pauline Mallet - Rédactrice pour CineSerie et Rockyrama, Créatrice de Sorociné

Manon Franken - Rédactrice pour Small Things

Margaux Maekelberg - Créatrice de Désolé j'ai ciné et On se fait un ciné ?

Océane - Ex-rédactrice pour CloneWeb, Créatrice du Marvel Initiative Podcast

Laura - Rédactrice pour FuckingCinephiles

Amandine - Rédactrice pour Le Bleu du Miroir

 

Le documentaire était à l'origine une auto-production à zéro budget.

 

Le matériel, nous l'avons. L'équipe, nous l'avons - nous ne sommes que deux à se balader avec le matériel. Alors pourquoi vous demander une participation, même minime ? En effet, je me trouve forcée de lancer cette cagnotte pour des raisons de dépenses obligatoires pour le bon déroulé du tournage.

 

Premièrement, il va me falloir me rendre à Rennes et à Lyon pour interviewer trois personnes, deux déplacements qui ne sont pas sans frais.

 

J'aimerais également avoir les moyens de demander les services d'un.e graphiste pour l'affiche du film, une fois qu'il sera terminé, ce qui demandera aussi des frais puisque tout travail mérite salaire.

 

Enfin, et ça c'est la partie bonus : cette cagnotte servirait aussi à louer une salle pour organiser une projection, une fois le documentaire terminé et permettre de créer des goodies (t-shirts, tote bags, DVD) afin de remercier les intervenantes et les donateurs !

 

 

Je vous invite donc à partager en masse cette cagnotte, à participer à hauteur de ce que vous pouvez, de 1€ à pfiou, plus que le CNC ne me filerait pour faire ce film. Nous avons besoin de vous pour faire vivre le projet, pour faire en sorte d'interviewer toutes les personnes qui me tiennent à coeur, pour faire passer un message égalitariste fort et urgent !

 

 

Merci à vous tout.e.s pour votre lecture et votre aide,

 

Lucie

Organisé par

Lucie Bellet