Aller au contenu principal
BACK ILE DE PAQUES

BACK ILE DE PAQUES


25 Résidents de Rapa Nui - Ile de Pâques sont bloqués à Tahiti depuis mars 2020, en raison de la pandémie : une femme enceinte, des mères séparées de leurs enfants, des enfants déscolarises, des retours définitifs d’expatriés prévus de longue dates, des familles éclatées.

En voyage sur Tahiti pour des raisons médicales, professionnelles ou familiales, elles n’ont pas pu embarquer sur le dernier vol opéré par la compagnie LATAM le 17 mars 2020. A ce jour, cette ligne est suspendue sans perspective de reprise.

Depuis le mois de mai, toutes les démarches possibles auprès de toutes les administrations existantes ont été faites et sont restées sans réponses. Face à l’impossibilité des autorités à proposer des solutions concrètes à ce jour, nous avons décidé de créer une cagnotte en ligne Leetchi pour aider au financement du rapatriement.

Cette cagnotte a pour but de permettre un retour sur leur terre. A ce jour plusieurs alternatives sont en perspective:

  1. l'affrètement d'un avion de Tahiti à l'Ile de Pâques (4 000 kilomètres) pour 120 000 euros pour un vol direct de 5h, la solution la plus saine mais la plus onéreuse et la possibilité́ de rapatrier les tahitiens également bloqués à l’Ile de pâques ;
  2. le paiement de billets d’avion sur des vols commerciaux en passant par les Etats- Unis pour se rendre au Chili et y faire une quarantaine en attendant un éventuel vol de rapatriement sur l'île pour 35 000 euros, sachant que cette route nous ferait passer par l’un des pays les plus touché par le COVID 19, les Etats-Unis;
  3. l’affrètement d’un bateau qui ferait la liaison et la possibilité́ de rapatrier les tahitiens également bloqués à l’Ile de pâques (annulé pas de proposition réalisable trouvée).
  4. à défaut, s’alimenter le temps qu’une ligne aérienne commerciale reprenne les vols ou qu’une éventuelle solution de rapatriement puisse être opérée.

Selon la somme récoltée le groupe pourra organiser un retour par l’une de ces 3 solutions. Sachant que le groupe privilégiera la solution la plus simple à mettre en place rapidement.

Dans le cas où par chance un vol de rapatriement venait à s’organiser avant la fin de la période de campagne solidaire, la somme récoltée pourra servir à payer les tests PCR du groupe et sera redistribuée à la commune de Rapa Nui et à des fondations qui œuvrent pour les familles précaires de l’île.

Merci de participer et d'inciter votre réseau à le faire. Merci beaucoup !

Françoise Pawlotsky, médecin en réanimation néonatale au CHT de Polynésie Française

Kissy IKA CHAVEZ BAUDE, référente du groupe (Tél/WhatsApp: +689 87 75 77 04)

5 656 € Collectés

0 Jour restant
44 Participations

Organisateur

Pawlotsky Françoise

Profil vérifié

Bénéficiaire

Pawlotsky F