Aller au contenu principal
Une  saison sportive  avec « Lutte club Saint-Joseph»

Une saison sportive avec « Lutte club Saint-Joseph»


Bienvenue sur cette cagnotte !

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés

Merci à tous

 

Saison sportive  du « LUTTE CLUB DE SAINT-JOSEPH »

Le lutte club de Saint-Joseph fête cette année son 15éme anniversaire.  L’association propose  la lutte loisir à partir de 3 ans (baby lutte), la lutte pour adultes, la préparation au haut niveau à partir de 13 ans  et l’accès au haut niveau à partir de 15 ans. 

Chaque année se sont environ 14 projets qui sont proposés pour les évènements et  compétitions à La Réunion,  à l’Ile Maurice, l’Ile Rodrigues, France métropolitaine ou Europe (Championnats de France, tournois nationaux labellisés, tournois internationaux labellisé « UWW ».)  Plus de 100 billets d’avion par an pour que les jeunes vivent leur passion commune. Depuis sa création 500 cent personnes ont voyagé au moins une fois avec l’association. Nombreux sont ceux qui ont pris  l’avion pour la 1ére fois avec le lutte club. DONNER A CHACUN LA CHANCE  DE VIVRE SES REVES EST UN EXCELLENT APPRENTISSAGE DE LA VIE.

Exemples de projets au niveau régional :

-  SPORT ET SCOLARITE UN MAILLAGE PORTEUR : à la rencontre des écoliers de Mafate ( cirque isolé de l’ile de La Réunion  accessible uniquement à pied ou en hélicoptère) avec la bâche de lutte sur les épaules les lutteurs ont marché des heures avant d’arriver aux villages de « La Nouvelle » «  Marla » et Aurère ». Les jeunes de Mafate ont découverts la lutte, sport inconnu pour la plus part mais des aptitudes naturelles pour certains. Il n’y a pas d’âge pour transmettre sa passion.

Les jeunes de Mafate quittent le cirque pour poursuivre leur scolarité du 2nd degré en internat. Nous envisageons de leurs proposer d’intégrer notre structure  de formation et ainsi mener  un double projet sportif et  scolaire. Cela implique d’être hébergé à l’internat géré par l’association.

 

- lutter au Piton des Neiges (le plus haut sommet de l’ile 3070 mètres) un défi osé qui pour objectif le dépassement de soi. A tour de rôle les lutteurs se relaient pour arriver au sommet au lever du soleil  avec une bâche de 50kg  à transporter le long des sentiers.  En randonnée chronométré le record est de 2h15,  temps réalisé en 2013.

 

 

-Randonnée chronométrée dans l’un des plus site de l’ile à Grand Bassin, qui fait partie intégrante de la préparation physique du club. Le record  pour la montée  est de 36 minutes pour un dénivelé positif de 800 mètres reste à battre depuis 2013.

 

 

- remise de diplôme pour les babyluttes en juillet  2017 :  une douzaine  de licenciés chez les babyluttes   qui font des jeux ludiques dès 3 ans.

 

 

Exemples de projets aux niveaux nationaux et internationaux :

# Participations aux compétitions internationales : Nos jeunes ont représenté l’équipe de France UNSS en juillet 2017 en Inde aux ISF COMBATS GAMES, une expérience singulière  qui est la conséquence  de leurs très bons résultats aux championnats de France UNSS depuis plusieurs années. Nos JEUNES ont représentés avec honneur leur  club et surtout la France. Tous repartent avec une médaille

 

# Participation aux championnats nationaux : Depuis plusieurs années le LCSJ gagne des places au classement national ce qui est le fruit du travail mis en place par les équipes dirigeantes dans les sections jeunes.

 

- coupe national benjamin en mai 2017

 

 

- championnats de France lutte libre, minimes, cadets, juniors,  6 mai 2017 : 5 médailles

 

 

- Championnats de France de lutte féminine minimes, cadettes, juniors,  22 avril 2017 : 5 médailles dont 1 titre de championne. Le LCSJ termine à la 2éme place au classement national chez les féminines

 

- Championnats de France Séniors  féminin, Gréo-Romaine  et libre, 05 mars 2017 :  3 médailles

 

 

Pour l’ensemble de la vie de l’association les familles ont participé à hauteur de près de 100000 euros en 2016. Cette somme a servi aux différents déplacements terrestres et aériens, fonctionnement de l’internat, restauration et hébergement en déplacement. C’est le prix à payer pour que les jeunes vives leurs passions mais pas simple quand on est de milieu modeste. En conclusion  ce n’est que du  positif aux vues des résultats sportifs et surtout en terme d’ouverture d’esprit et d’épanouissement personnel.

 

Depuis 2015 nos jeunes sont régulièrement sélectionnés en équipe France (championnats d’Europe cadet en 2015, championnat du monde junior en 2016, championnats d’Europe cadet et junior en 2017). Depuis sa création le LCSJ alimente les effectifs des pôle espoir et pôle France.

En 2017  deux jeunes formés au club sont pensionnaire de l’INSEP (Institut National du Sport, de l’expertise et de la Performance), objectif  les jeux olympiques de PARIS 2024.

 

 

 

 

A ce jour  se sont 34 titres de champions de France et 98 médailles décrochées.

Le lutte club de Saint-Joseph décroche la 3éme place au classement national en 2017.

 

 

 

Quelques dates clés :

2002 : création de l’association

2010 : création du centre formateur

2013 : ouverture du centre d’hébergement avec création d’emplois

2014 : création de 2 postes d’entraîneurs  (jeunes formés au club)

2015 : obtention du label « club élite »

2017 :  classement des clubs : 3éme club français.    Trois champions  en pôle France et deux champions à l’INSEP.

2024 : DES LUTTEURS AUX JEUX OLYMPIQUES, plus qu’un rêve un objectif.

 

CREATION D’UNE STRUCTURE D’HEBERGEMENT ET CREATION D’EMPLOIS

 En 2013 c’est la création de la structure d’hébergement, un modèle unique en France entièrement géré  par l’association. Un bâtiment de 256 m2 est dédié aux lutteurs ne résident pas sur la commune de Saint-Joseph ou hors  département de La Réunion pouvant  accueillir 18 jeunes. Il a fallu créer 2 postes d’agents polyvalents en 2013 pour le fonctionnement.

Pour mener à bien tous les projets on a créé en 2014 deux  postes d’entraîneurs,  des jeunes formés au club et qui aujourd’hui transmettent leurs passions. A cela s’ajoute deux entraîneurs  bénévoles et un préparateur physique.

Le lutte club de Saint-Joseph emplois donc en 2017  trois personnes2 entraîneurs en charge des benjamins aux séniors et 1 agent polyvalent pour la structure d’hébergement.

En cumuler se sont 40 heures d’entraînement par semaine.

 

Les intervenants directs de la structure d’hébergement : le jardinier indépendant passe régulièrement pour l’entretien du jardin.

Les partenaires du LCSJ :

Structures :

  • Les écoles primaires  de la ville
  • 1 collège
  • 2 lycées
  • Le conseil général,
  • Le conseil régional
  • Le CNDS
  • La DJSCS
  • La municipalité

LE SPORT AU  SERVICE DE LA REUSSITE SCOLAIRE.

Les  établissements scolaires (collège et lycées) sont des partenaires important pour le double projet  sport/scolarité.  En 2017 les lutteurs de la section lutte atteignent les 100% de réussite  au brevet des collèges.  Les lycéens  en terminal  ont eu 80% de réussite au BAC.

Près de 600 jeunes des écoles primaires vivent des cycles de luttes animés par des éducateurs de l’école municipale  des sports de Saint-Joseph.  Cycle qui se concrétise par des rencontres réunissant 300 jeunes. Rencontres gérées et arbitrées par des lutteurs   en formation dans notre centre.

Suivi médical :

  • Médecin du sport ( une visite obligatoire pour les sportifs listés)
  • Kinésithérapeute/ostéopate ( disponible à la demande)
  • Préparateur mental ( entretien collectif et individuel)
  • COPSY ( disponible à la demande)
  • Nutritionniste ( cours sur la nutrition en début d’année, valide les repas de l’internat toute l’année)

Pour ceux qui poursuivent le cursus haut niveau il est indispensable qu’il y ait un suivi médical de qualité. Par exemple les repas de la structure d’hébergement sont   validés  par une nutritionniste, consultation du médecin du sport …etc.)

 

A QUOI SERVIRA LA COLLECTE ?

Les fonds collectés serviront à   financer le fonctionnement de l’association dans son ensemble dont :

1 -  la  structure d’hébergement qui a généré des créations d’emplois

Le fonctionnement de la structure d’hébergement  coûte environ 50000 euros par an nous avons besoin de 3000 euros pour boucler le budget. (loyer, entretien, charges fixes, repas)

 

2 -  les projets sportifs  au niveau départemental, national ou international pour   des jeunes qui sont en quête de médailles ou tout simplement à la recherche  d’épanouissement  personnel. Aides aux jeunes qui intègrent un pôle France ou l’INSEP.

Donner à chacun la possibilité de se dépasser

Habitant une ile au milieu de l’Océan Indien la participation des familles étant très importante surtout pour les plus modestes qui sont amenés à se déplacer plusieurs fois par an, il est donc nécessaire de faire appel au financement participatif. Nous avons besoin de 4000 euros.

TOTAL

7000 euros minimum comme objectif pour continuer à faire  rêver nos jeunes champions.  Les  jeunes qui sont hébergés à l’année sur notre structure et qui font 3 déplacements consacrent  plus de 4500 euros par an pour vivre leurs passions. Le financement participatif est un moyen d’aider des dizaines de familles à concrétiser leurs rêves.

La participation du plus grand nombre est importante quelque soit le montant. 

« Tout seul on va plus vite ensemble on va plus loin »

 

 

 

 

 

260 € Collectés sur 7 000 €

3%
0 Jour restant
0 Participation

Organisateur

DAMOUR JOHNY


Bénéficiaire

LUTTE CLUB DE SAINT-JOSEPH