Aller au contenu principal

tous pour brca france

Organisé pour : brca france

Bonjour à tous

Je me présente Marine infirmière mariée 1 petit garçon. Deux soeurs, Marion 27 ans mariée 1 petit garçon également et Megane 21 ans. Enfin notre papa Didier 52 ans.

Voici notre histoire, 

En août 2015 jeune maman que je suis, Marion vient de se marier, bref nous nageons dans notre bonheur familial.

Mais notre maman (Martine 49 ans) se découvre une grosseur au sein gauche, les examens s'enchaînent, le diagnostic tombe cancer du sein triple négatif. Une belle saloperie qui commence à nous détruire petit à petit sans le savoir. Mais on se dit qu'après tout d'autres sont passés par là et s'en sont sortis alors pourquoi pas nous? 

Nos esprits repris s'ensuivent de nouveaux examens, IRM tep scan biopsie.... en parallèle nous rencontrons le chirurgien qui doit opérer une fois que la chimiothérapie aura réduit la tumeur. Il nous rassure et nous présente presque le cancer comme une grippe.  Sauf que le résultat du tep scan montre que le cancer à déjà atteint la chaine ganglionnaire, le foie et les os. C'est l'hécatombe pour notre famille....on nous parle de chimiothérapie d'entretien ... d'essai clinique. En même temps un test de recherche génétique nous ait proposé car déclarer un cancer du sein à 49 ans si agressif, en un Labs de temps n'est pas anodin d'après les médecins.  Les analyses montrent la présence du gène brca1. On ne comprend rien, en fait le cancer est d'origine génétique transmis soit par le père ou la mère. Je vous explique, en fait il existe le gène brca1 et le brca2. ( BReast Cancer) L'un comme l'autre sont des gènes associés à un risque élevé de déclarer 1 cancer du sein et des ovaires au cours de sa vie. On appelle ca une mutation genetique. 5 à 10% des cancers du sein sont héréditaires, et la plupart du temps très agressif.

6 mois de cauchemar entre les annonces, les chimio, les douleurs les doutes les angoisses.... 6 mois dans cette bulle à se demander où tout cela va aboutir? Encore combien de temps? Et en même temps ce refus de cette réalité. ....

Le temps nous a rattrappé, la vie ne nous a pas épargné puisqu'elle nous a enlevé notre maman le 3 mars dernier. Dans tout ça elle seule avait compris depuis le début que le temps nous était compté. Et si elle a été d'accord de faire les traitements c'est uniquement pour nous et garder cette infime lueur d'espoir... par notre histoire aujourd'hui, pour ma maman, et pour toutes les femmes Brca je veux sortir de l'ombre ce dont on parle peu, les 5 à 10% de cancer d'origine génétique, la boule noire du jeu motus. Ces cancers génétiques dépourvus de traitement, ayant une longueur d'avance sur la médecine. .. A ce jour nous avons su moi et marion suite au test, que nous sommes porteuse du gène brca1,  la seule alternative proposée à ce jour au brca est un suivi médical régulier avec imagerie mais tout en sachant que le risque reste élevé malgré tout, ou bien la chirurgie prophylactique par l'ablation des 2 seins en prévention (Angelina joli ça vous parlera plus) que nous avons choisi de faire moi et ma soeur prochainement pour éviter de vivre avec l'épée Damoclès. Et un peu plus tard ce sera l'ablation des ovaires.

Alors pour tout ça et grâce à de super collègues (ou plutôt amillègues comme on se dit si bien! ) qui ont eu l'idée de se démener avec moi pour récolter des fonds dans le but d'aider la recherche. Faire parler de ces cancers génétiques. Tous ensemble, Pour l'association Brca France,  Pour toutes les femmes, pour moi et Marion ma soeur qui avons su que nous sommes porteuses de ce gène brca1. Pour tout ça merci de faire un geste, même 1 euro symbolique pour aider toutes ces femmes et éviter que d'autres perdent 1 proche, et pour qui la vie ne sera plus jamais pareil. MERCI 

Organisé par

Marine Sablé Pirault