Association TCNA

Organisé pour : Association TCNA transparence des canaux de la narbonnaise

FINANCEMENT D'UNE ACTION JURIDIQUE CONTRE LE FUTUR PROCEDE TDN à NARBONNE


Pour faire annuler l'autorisation d'exploitation du projet TDN-THOR dans notre région, une seule solution se présente à nous, saisir le tribunal administratif de Montpellier.

 

Cette procédure est couteuse, il nous reste que quelques mois pour contester l'arrêté signé par le préfet de l'Aude le 8 novembre 2017.

 

Notre association met en place un fond de financement pour lancer la bataille juridique, qui s'élève après consultation de plusieurs cabinets d'avocats spécialisés en environnement à environ 40 000 euros (constitution dossier, actions en justices, frais de représentation, d'expertises..).

 

Votre soutien financier est indispensable et nécessaire, c'est pour cette raison que nous vous demandons de contribuer à cette cagnotte, il en va de l'avenir de nos enfants et de notre santé.

 

L'ensemble des documents informatifs sont sur notre site internet, ce problème ne va pas uniquement toucher Narbonne, mais toute la région OCCITANIE ainsi que son économie.

 

Si la somme récoltée venait à ne pas être suffisante au regard des couts estimés pour une telle procédure, elle viendrait en renfort d'une éventuelle action de groupe menée par une association partenaire agissant contre ce procédé, à défaut, elle serait reversée à une association d'aide aux enfants victimes du cancer.

 

Afin de permettre une totale liberté de contribution, le montant et l'identité des donateurs seront tenu confidentiels.

 

Agissons ensemble maintenant, demain il sera trop tard.

 

Equipe TCNA

 

Toutes nos informations et l’actualité de l’association sont disponibles sur notre site www.tcnarbonne.org et sur la page Facebook https://www.facebook.com/narbonne.tcna/

 

Nous restons à votre écoute et à votre disposition à l’adresse

tcna.association@outlook.fr.

 

635 €

Collectés sur 40 000 €
1%

13 Jours restants

12 Participations

  • cb
  • visa
  • mastercard

La sécurité des paiements est assurée par le Crédit Mutuel Arkéa, en https via le système 3D-Secure.

Actualités

Le 17 décembre 2017 Fabrice HURTADO a écrit :

Rapport d’expertise : l’impact des phtalates sur la Santé HumainePr Charles Sultan (CHU Montpellier et UM)- Spécialiste de Santé Environnementale (Perturbateurs Endocriniens)- Membre du Plan National Santé Environnement- Membre de l’International Task Force on Pesticides / Public Health- Président de l’Association Française pour l’Expertise de l’Agent Orange et desPerturbateurs Endocriniens

 

Parmi les polluants rejetés par le four industriel d’Areva, il est mentionné des émissions dephtalates (DEHP), notamment, de 73 Kg par an, soit environ 730 microgramme par m3 de gaz(sec).Au-delà de concentrations de DEHP libérées dans l’atmosphère et dont les effets surl’écosystème sont hautement délétères, leur impact sur la Santé de l’Homme doit alerter lesdécideurs, les responsables de Santé Publique, autant que les citoyens préoccupés par cettepollution insidieuse ou concernés par ce scandale sanitaire en développement.En effet, les phtalates et leur métabolites (DEHP, BPP, DMEP, DNPP, …) sont de puissantsperturbateurs endocriniens, classés comme cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques (classeCMR 1-2) par l’Agence Européenne des produits chimiques (ECHA).Dans les conditions normales, l’absorption des phtalates a lieu par inhalation, par ingestion oupar voie transcutanée.On peut, dès lors, pressentir le niveau significatif de pollution lorsque 73 kg par an de DEHPserons relégués dans l’atmosphère et épandus sur les zones agricoles, les vignobles, lesvergers, les zones maraîchères, autant que sur les rivières et les zones d’approvisionnement eneau potable.Depuis quelques années, les données de la littérature internationale sont unanimes poursouligner que les phtalates (le DEHP en particulier) sont de perturbateurs endocriniens dontles effets pléiotropes sont singulièrement préoccupants :- Ils sont capables de réguler l’expression de centaines gènes (up- ou downrégulation): genotoxiques.- Ils modulent les mécanismes épigénétiques dans l’origine foetale d’une pathologieadulte et dans la transmission transgénérationnelle de l’impact de perturbateursendocriniens.1- Les phtalates sont des acteurs de premier plan dans le développement de l’obésité,de l’insulino-résistance et du diabète.- Récemment, ils ont été considérés comme des facteurs impliqués dansl’athérosclérose, l’hypertension et à terme dans l’infarctus du myocarde.- Ces sont des allergènes, qui participent à l’augmentation exponentielle dudéveloppement de l’asthme chez l’enfant/adulte.- Ils sont associés aux troubles du comportement et de l’autisme chez l’enfant.- Ils jouent un rôle dans le syndrome d’hyperactivité des enfants.- Ils impactent le développement intellectuel des enfants.- Les phtalates altèrent la fertilité de la femme.- Ils réduisent la spermatogenèse chez l’homme et participent à l’augmentation de lasterilité masculine.- Enfin (last, but not the least), c’est chez la femme enceinte que les phtalates ont étéinitialement étudiés : les taux élevés de phtalates pendant la grossesse etnotamment dans le sang du cordon du nouveau-né témoignent d’unecontamination de la femme enceinte et de son foetus. A travers ces observations,c’est l’avenir de nos enfants et des générations futures qui sont posés.Au total, l’information relative au relargage dans l’atmosphère d’une production industriellede phtalates considérable ne saurait laisser indiffèrent :- Le spécialiste de Santé Publique,- Le médecin d’enfants,- Le scientifique,- Le citoyen responsable,dans la mesure où cette information, si elle se confirmait, contribuerait à augmentersignificativement l’impact des phtalates :- Sur la population générale,- En particulier, sur la femme enceinte,- Sur l’écosystème en général.C’est donc en toute connaissance de cause, qu’une décision devra être prise.2Je suis convaincu pour ma parte que ces informations, autant que la sagesse, le bon sens, et ladéontologie des responsables politiques, seront à même de contrebalancer l’intérêtéconomique de ce projetRéférences:- Sailas Benjamin, Eiji Masai, Naofumi Kamimura, Kenji Takahashi, Robin C.Anderson, Panichikkal Abdul Faisal. Phthalates impact human health:Epidemiological evidences and plausible mechanism of action. Journal of HazardousMaterials, 2017;340:360-383- Marjory Moreau, Jeremy Leonard, Katherine A. Phillip, Jerry Campbell, Salil N.Pendse, Chantel Nicolas, Martin Phillips, Miyoung Yoon, Yu-Mei Tan, Sherrie Smith,Harish Pudukodu, Kristin Isaacs, Harvey Clewell. Chemosphere, 2017;184:1194-

1201.

Le 15 décembre 2017 Fabrice HURTADO a écrit :

Le 8 septembre 2017 Fabrice HURTADO a écrit :

TCNA et la CRIIRAD ont réalisé le 6 et le 7 Septembre les prélèvements d’eau, de sédiments, de terre de berge dans le canal du TAURAN , engagementstenus grâce à vos dons ! Merci à tous !

 

Des analyses radiologiques sur site ont aussi été effectuées, ainsi que des échantillons de plantes aquatiques connues pour leur propriété d'intégrerles polluants potentiellement présents dans les eaux et de les concentrer.Toutes ces opérations ont été menées en présence de Maitre Manfredi, huissier de justice à Narbonne.L’ensemble des résultats sera communiqué à la population dans environ un mois et demi, le temps que les analyses en laboratoire soient effectuées,que les données soient interprétées et que le rapport final soit rédigé.Nous tenons à préciser que les analyses ont été financées uniquement par les dons, la Mairie et le Grand Narbonne n’ont pas soutenus financièrement notreaction dont la préoccupation principale de TCNA est la santé des Narbonnaises et Narbonnais.TCNA lutte contre toutes les formes de pollution en lien avec les milieux aquatiques prochainement ,nous allons entamer des actions visant les PCB,eux aussi causes de cancers, et demander publiquement à certains industrielspeu scrupuleux de cesser leur agissements qui polluent la Robine.Sur le dossier TDN, nous saluons la décision du Préfet de remettre sa décision au 9 Novembre.

 

Les dernières catastrophes climatiques et notamment les inondations posent une question cruciale à l’activité d’Areva dans un territoire concerné par un Plande Prévention des Risques Littoraux.

 

Une montée des eaux due au réchauffement climatique est envisagée par les scientifiques, comment cohabiteront les populations futures avec le site deMalvesi ? Dans le cadre d’un déplacement des habitants vers l’intérieur des terres, une évolution du PPRT (Plan de Prévention des Risques Technologiques)est-elle envisagée par les pouvoirs publics en lien avec le PPRL (Plan de Prévention des Risques Littoraux) ?Plus que jamais les Narbonnaises et Narbonnais doivent prendre leur destin en main afin de ne pas subir des choix politiques et économiques qui risquentde mettre en péril leur santé et celle de leurs enfants.Fort de ses 200 adhérents, aujourd’hui TCNA a besoin de vous, plus que jamais, soutenez notre action et adhérez, sur notre site internet : www.tcnarbonne.org

Faite un don en ligne sur notre cagnotte Leetchi.

Encore Merci .

L'équipe TCNA

 

Organisé par

Fabrice HURTADO
Le 1 février 2018
Renani
Un grand merci pour votre implication dans ce combat contre un projet complètement fou et meurtrier.
Le 20 novembre 2017
Bernard CLOWEZ
Bravo pour votre combativité. Comme vous nous l'avez si bien exprimé le 05 novembre, Narbonne est une "terre de RUGBY". bien cordialement.
Le 13 octobre 2017
Alain Navello
avec tout mon soutien...bravo !
Le 10 septembre 2017
laurent pons
Très bonne initiative, As-tu contacté le groupe de Gérard Bertrand? Bravo à toi!
Le 5 septembre 2017
Justin Stauber
C'est pour les narbonnais, c'est pour l'Aude, c'est pour la région. C'est pour notre santé; ca compte plus que les intérêts financiére.