Népal on t'aime, Népal on t'aide !

Organisé pour : Népal, Katmandou

 

....c'est œuvrer pour le bien-être des enfants du Monde, à travers :

- la participation aux manifestations Floracoises destinées aux enfants

- le parrainage d'enfants au Burkina Faso depuis sa création en 2006

- l'aide au développement d'une école en Inde du Nord en mars 2015

- la vente de vêtements de seconde-main (tous âges) à 1€ pièce au profit de ses actions

 

La branche Inde créée en décembre 2014 s'est étendue au Népal dès le 1er mai 2015 suite au séisme. La gestion et le compte bancaire de la branche Inde-Népal associé sont sous ma responsabilité afin que je puisse mener à bien mon implication dans le développement d'une école de campagne en Inde du Nord, près de Bodhgaya (Bihar) ainsi que les innombrables projets de solidarité dans ces deux pays que j'affectionne particulièrement.

 

-> Aux lendemains de la catastrophe, une trentaine de tirelires "FLORAC HELPS NEPAL" étaient déposées chez les commerçants de Florac et lançaient officiellement le projet de collecte de pièces rouges jusqu'en septembre, veille de mon départ en mission humanitaire. Au cours de cet été, des ventes à la friperie de l'association ont été organisées au profit du Népal ainsi que lors d'un vide-grenier, en plus des dons reçus au profit de mon pays d'adoption, mon coup de cœur international !

 

Le Népal est un des pays les plus pauvres du monde, riche pourtant d'une générosité sans limite... Être généreux ce n'est pas nécessairement donner en quantité, la vraie générosité vient du cœur et rime avec solidarité et envie de partager. Telle est la plus grande valeur des népalais qui donnent tout en n'ayant rien.  Aujourd'hui ils ont besoin de nous et à leur image nous devons oeuvrer ensemble, chacun avec ses moyens !

 

J'ai bien conscience d'être une personne de plus à vous solliciter mais s'il vous plaît, comprenez bien que la solidarité n'a ni minimium, ni maximum et que chaque euro fait la différence.  

C'est votre bon cœur que je sollicite, C'est pour EUX s'il vous plaît.

--

[email protected] */ /*  

 


 

Comment seront utilisés les fonds collectés ?

L'intégralité des dons servira sur place à l'achat à la distribution de nécessités auprès des familles dans la région de Katmandou !

Ne sachant pas quelle sera la situation en octobre, je ne peux établir de répartition budgétaire, toutefois j'envisage d'évaluer les besoins en visitant les villages à l'extérieur de Katmandou qui ne bénéficient pas des aides des ONG, ainsi que des hôpitauxdes écolesdes refuges de sinistrés, afin de financer en fonction des besoins du moment, l'achat de denrées, produits d'hygiène et comprimés médicaux, vêtements, fournitures scolaires, matériels de reconstruction, etc...

Les dons collectés d'une action sont directement déposés sur le compte associé à la branche Inde-Népal et le retrait d'argent sur place s'effectuera en Western Union, système utilisé en Inde au cours du bénévolat à l'école.

 

Exemples de ce que votre soutien peut financer :

1€ = 5 bouteilles d'eau 

10€ = 30 kg de riz

200€ = déplacement de 4 médecins prodiguant des soins à tout un village isolé 

460 €

Collectés

8 Jours restants

11 Participations

  • cb
  • visa
  • mastercard

La sécurité des paiements est assurée par le Crédit Mutuel Arkéa, en https via le système 3D-Secure.

Actualités

Le 6 février 2017 Silvia Dherai Khusi a écrit :

Bilan actions Népal

 

1- Orphelinat Mary Home – Kathmandu

L'orphelinat Mary Home de Kathmandu compte 16 enfants que je vois grandir avec sagesse à chaque visite. Près de 10 enfants ont entre 12 et 14 ans, 2 ont atteint la majorité et s'occupent non seulement des 3 plus jeunes de 5 ans mais réalisent aussi le suivi des dépenses de la Mary Home, tout comme Kamala âgée de 20 ans qui assiste Ama dans les tâches ménagères et la confection des repas. Tous trainent un lourd passé traumatique et ont été accueillis au sein de la maison dès leur plus jeune âge... Pour cela, les fondateurs Kopila et son mari, veillent à ce que cet orphelinat ne soit pas qu'un refuge, mais bel et bien une maison où règne l'entraide et le partage, tout en assurant l'éducation scolaire des orphelins ainsi que leur épanouissement dans les arts.

 

Le 25 décembre 2016, nous avons donc passés l'après-midi et soirée à la Mary Home. Conviés au thé et dal bhat mais également à la répétition du groupe de musiciens avec lesquels Ganesh - dont le rêve est de devenir chanteur - répète dans la salle insonorisée du rez-de-chaussée de la maison.

Grâce à une donation de 100€ versée pour l'orphelinat, nous avons pu remplir la hotte du Père Noël comme l'année passée avec mon ami québécois Alexandre, lui aussi tombé en amour de ces petits loups. Cette fois-ci, Nadia, Lisa, Lise et Matthieu m'ont accompagné partager ce Noël en leur compagnie. Chaque enfants et personnel de la maison a choisi son bonnet en laine et polaire, rempli de confiseries, gâteaux, chocolats, bonbons et orange confite. 

 

Au pied du sapin dont nous avons fait la déco avec les enfants, nous avons déposé les cadeaux à partager :

•   1 boîte de 10 jeux de société

•   1 jeu de balles de jonglage

•   2 kits complets de cordes de guitare

•   4 flûtes

•   4 livres pour enfants en anglais

•   1 dictionnaire népalais/anglais

•   8 boîtes de crayons à papier

•   1 sac de course peint à la main offert par un népalais rencontré en guest house pour le shopping de Ama

 

... en plus de quelques denrées de base :

5kg de riz ; 2kg de lentilles ; 500g de farine ; 12 œufs ; 2L de lait ; huile et sel ; des pots de Nutella, beurre de cacahuète, miel et confiture

 

Grâce aux fonds collectés cet été au profit des actions de l'association Enfants de Florac et d'Ailleurs, une donation de 50.000 roupies soit 430€ permet de financer 6 mois de scolarité (tous frais compris) à chaque enfant et dans un même temps, régulariser les dettes en cours auprès des établissements.

 

Pendant les vacances scolaires, Nadia retournera à la Mary Home, s'installer pour quelques jours de bonheur à jouer toute la journée avec les enfants... et donnera 6000 roupies de plus !

Mary Home Child Help Center : http://www.nmcnepal.org


 

2- Suivi projet reconstruction d’école – Maina Pokhari

 

De retour au village de Maina Pokhari où nous avions avec Lise, Ariane et Magalie, aidées à la reconstruction d'une des écoles dévastées par le tremblement de terre... L'avancée du chantier est prometteuse : les 5 bâtiments comprenant deux classes chacun sont sortis de terre et les toilettes financés par l'association « Helping Nepal Mouvement Tremblant" via Ariane et Magalie, bien entretenus ! En revanche, ma participation via EFA, concernant l'aménagement de la garderie des tous petits s'est avérée vandalisée par des intrus avides de connerie !

 

Cette fois-ci pas de donation, si ce n'est un cahier pour chaque élève et des kits de badminton (raquettes et volants). 


 

3- Chuchepati earthquakes victims camp – Kathmandu

 

Partie de France avec plus de 100 paires de lunettes de vue et certaines solaires adaptées, j'aurais aimé profiter d'un contact ophtalmologue sur place afin de distribuer ces lunettes en fonction des besoins et d'adapter la correction des verres administrés. Hélas, bien que mon ami népalais œuvre régulièrement dans ce sens en parallèle de son activité et visite des villages isolés afin d'effectuer des contrôles bénévoles, il n'a pu se libérer le temps de mon séjour au Népal.

 

Les lunettes ont donc été distribuées au camp de Chuchepati, près de Boudanath à Kathmandu où vivent près de 320 familles depuis le tremblement de terre d’avril 2015. Ayant rencontré l’an passé Swekshya, jeune fille de 18 ans qui enseigne bénévolement l’anglais aux femmes du camp, soutenue par une association espagnole, je lui ai remis l’ensemble des lunettes.

Le 6 février 2017 Silvia Dherai Khusi a écrit :

Orphelinat Mary Child Help Centre de Kathmandu

Quelle que soit l'appartenance religieuse, la magie de Noël est universelle et se lit sur les visages des enfants du monde entier...

 

Les 13 enfants placés à l'orphelinat Mary Child Help Centre à Katmandou suite aux décès de leurs parents ou de la situation critique de la famille, sont âgés de 3 à 18 ans. Ces petits bouts sont non seulement autonomes et s'entraident aux tâches quotidiennes mais connaissent la valeur du partage. Les voir s'amuser d'un rien, rire de tout est si doux. Ils ont conscience que vivre est une chance et se satisfont de ce qu'ils ont sans songer à ce qu'ils n'ont pas ou plus ! Leur maturité est tellement époustouflante et touchante, qu'ils méritaient une attention du Père Noël d'Enfants de Florac et d'Ailleurs...

18 décembre 2015 :

Après-midi atelier créatif de Noël, pour lequel 20€ ont suffit à s'équiper en matériel de décorations. Les sapins verts amoureusement dessinés ainsi que les boules de coton ont décorés la fresque de Noël de l'espace commun, tandis qu'un gang de Père Noël revêtait son beau manteau au revers de cuillères en plastiques...

Les sourires chaleureux des enfants et leurs yeux qui pétillent tout en œuvrant comme de vrais petits lutins organisés du Père Noël, c'est l'image que je garde de cette précieuse journée !

 

25 décembre 2015 :

28€ supplémentaires ont permis de garnir les chaussettes en laine achetées à chacun des enfants par un bénévole et ami québécois, @Alexandre Thibault. Biscuits, chocolats, bonbons à outrance dans chaque chaussette, en plus de bonus répartis à chacun, tels que : une corde à sauter, un jeu de cartes, un plateau de jeux, des crayons de couleurs, un mini ballon, des barettes à cheveux pour les filles, des cordes de guitare, une flûte, des étoiles fluorescentes, des stickers....

Le 12 novembre 2015 Silvia Dherai Khusi a écrit :

Building classrooms in Maina Pokhari

Suivi du projet sur les pages Facebook Enfants de Florac et d'Ailleurs ou Tout autour du globe ainsi que sur le blog du même nom wink

Grâce à vos dons généreux, j'ai décidé d'investir dans ce projet près de 1000€ au nom d'Enfants de Florac et d'Ailleurs dans :

  1. L'aménagement de l'espace douillet des plus petits : bâche plastique de protection sur le sol pour l'humidité et la poussière, estrade en bois avec mousse et moquette pour un minimum de confort pendant la sieste avec un espace réservé pour l'enseignement. (=202€)
  2. Le financement des fondations du 3ème bâtiment : 2 tracteurs de cailloux + 3 tracteurs de gravillons + main d'oeuvre de 10 ouvriers pour 3 jours de chantier. (=711€)
  3. L'achat de panneaux scolaires en anglais pour le premier bâtiment, cordes à sauter, mini ballons et palets de billards indien. (=35€)
  4. Don de compresses stériles, bandages, atèles poignet et minerve de cou pour enfants par Jérémie Schumacher.

Le 12 novembre 2015 Silvia Dherai Khusi a écrit :

Mille merciiii à touuus ceux qui ont participé et pas des moindres !! 

Le 12 novembre 2015 Silvia Dherai Khusi a écrit :

Le 30 juin 2015 Silvia Dherai Khusi a écrit :

- La collecte s'est étendue par le biais de proches dans une école à Clermond-Ferrand ainsi que dans le service d'un hôpital à Lyon !

- Les enveloppes de dons se multiplient petit à petit ainsi que le don de vêtements

- Des billets viennent de plus en plus colorer les tirelires de pièces rouges

- Des particuliers lancent leur propres initiatives de collecte au profit de ce projet de solidarité

- D'autres actions sont en projets pour les 3 mois à venir...

A ce jour le montant des dons collectés finance l'achat de quasi 2 tonnes de riz pouvant nourrir plus de 30 familles (700€) !

UN BIEN IMMENSE MERCI DU FOND DU COEUR POUR VOTRE SOUTIEN PRECIEUX !! Mais comme j'ai la fâcheuse tendance de croire en la bonté de l'Homme, je crois que l'on peut mieux faire et je crois en cette collecte en ligne dont vous êtes - tout à votre honneur - les acteurs stars !!!!

Sabcouch milàgé

(tout est possible en hindi)

Le 12 juin 2015 Silvia Dherai Khusi a écrit :

Différentes actions de collectes du cœur lancées via l'association EFA Inde-Népal mobilisent et fédèrent des donateurs depuis 1 mois :

  1.   une collecte de pièces rouges de mai à septembre dans les commerces de Florac, jusqu'à mon départ en voyage humanitaire au Népal.
  2. une journée de ventes à la Friperie de l'association dont les recettes étaient destinées au profit de ce projet
  3. des lots de vêtements de tous âges gracieusement déposés à l'association et vendus à 1€ pièce lors d'un vide-greniers.

                                   

Déjà, ce formidable élan de solidarité dont font preuves les Floracois, permet de financer l'achat de près de 1 000 kg de riz qui constitue le plat national qu'est le Dal Bhat !

Mais comme le plus beau des soutiens n'est jamais aussi beau que lorsqu'il est l'oeuvre de Tous, aujourd'hui je lance une collecte en liiiiiigne (ici-même) !!!!

Patricia Arnal a participé 30 €

Emilie Henning a participé 60 €

hiriart garance a participé 50 €

emilie bouffenie a participé 20 €

Adriana Vidano a participé 30 €

Christelle LAMBEL a participé 100 €

Michel AGULHON a participé 20 €

Jeremie Schumacher a participé 100 €

Jean-Vincent Soriano a participé

Sylvie Chabrol a participé

Emmanuel DI ROLLO a participé 10 €

Le 15 novembre 2015
Michel AGULHON
Bonjour Silvia, merci pour les réponses faites aux élèves. Nous n'avons pas eu le temps de t'envoyer un message la semaine dernière. Le travail du 1er groupe s'est achevé (panneaux d'expo sur EFA et Florac help Nepal). J'espère que tu recevras leurs messages de solidarité à diffuser aux Népalais. J'ai vu que tu avais pu aider une école, c'est bien. Nous reprendrons peut-être contact avec toi avec le prochain groupe. Cette semaine risque d'être difficile pour les élèves à cause des attentats. Je te souhaite une bonne continuation et beaucoup de courage aux Népalais. Amicalement Michel Agulhon
Le 14 novembre 2015
emilie bouffenie
un petit geste pour toi et ton ami . je pense fort a toi et a ce que tu fais et a tous les nepalais ;)
Le 12 novembre 2015
hiriart garance
Courage miss , je peux pas faire plus mais tout mon coeur y est , continue comme ça :)
Le 14 juin 2015
Emmanuel DI ROLLO
Je te souhaite bonne chance pour cette nouvelle aventure... Keep strong ! Emmanuel.