Aller au contenu principal

Appel aux dons pour les familles victimes d'accidents d'ascenseur

Organisé pour : Fonds de dotation "Plus Sans Mes Droits"

Bonjour à toutes et à tous,

 

Le collectif « Plus Sans Ascenseurs » se bat depuis 3 ans pour venir en aide, aux trop nombreuses victimes d’isolement, suite aux pannes récurrentes d’ascenseur. Ces pannes peuvent durer des jours, des mois voire des années, sans qu’il y ait une réelle conscience collective sur l’état dégradé du parc ascenseurs français. Trop longtemps, la résignation des habitants et l’absence des pouvoirs publics sur cette question ont laissé la part belle aux bailleurs et ascensoristes. Seulement, tant de négligences finissent malheureusement un jour, par conduire à des drames humains.

 

Vincent, Saint Ouen 93, novembre 2014...

Vincent habite une tour de 18 étages, en 2014, son ascenseur se décroche et chute de 8 étages, sans parachute de sécurité, l’ascenseur s’écrase laissant Vincent très gravement blessé. Depuis cette date, sa vie devient un enfer, multiples fractures, opérations sur opérations, perte d’autonomie partielle, licenciement (il travaillait dans la restauration), plus aucune entrée d’argent, s’ensuit factures impayées dont son loyer, menace d’expulsion de son logement, frais d’avocat sans parler de ses douleurs physiques que Vincent devra supporter jusqu’à la fin de ses jours. Aujourd’hui la situation de Vincent n’a pas bougé depuis 5 ans, ayant été mal conseillé et défendu, aucune indemnité lui a été versée. Ni le bailleur, ni l’ascensoriste n’ont été inquiétés. Sa dette pour ses loyers impayés et divers frais s’aggravent. Aujourd'hui avec un nouvel avocat, Vincent vient d'assigner l'ascensoriste pour demander une expertise et l'indemnisation complète de ses préjudices.Sa situation morale et financière fait que Vincent crie à votre secours pour qu’enfin sa vie reprenne un tournant « vivable » à défaut d’être « normale»...

 

Othmane, Mantes la Jolie, octobre 2015...

Othmane est un jeune garçon de 7 ans, il habite dans un immeuble au 7eme étage de la cité du Val Fourré à Mantes la jolie. Il décide, avec son frère de 11 ans, de sortir pour acheter des sandwichs. Ayant oublié l’argent, seul Othmane remonte à l’appartement en empruntant l’ascenseur. Voyant qu’Othmane tarde à redescendre son frère alerte ses parents. Ensemble, ils cherchent l’enfant dans tout le quartier mais en vain. Leur fils ayant pris l’ascenseur pour remonter vers son appartement, les parents décident donc d’ouvrir les portes coincées et y découvrent le petit Othmane dans un état critique. Ils se précipitent à l’hôpital le plus proche mais les médecins ne réussiront pas à le sauver. La trottinette de l’enfant s’étant coincée dans les portes, l’a étouffé avec le guidon. Une famille dévastée... qui perd ce qu´elle a de plus précieux dans une vie. Suite à ce drame, une enquête est ouverte. Cela fait longtemps que les habitants se plaignent du mauvais entretien des cabines d’ascenseur l’enquête stipulera d’ailleurs que le contrôle quinquennal n’avait pas été effectué. La vie d’un enfant ne pourra jamais être remplacée par de l’argent. Pour Othmane en première instance, l'ascensoriste a été condamné, mais la famille du petit Othmane demande en appel la condamnation du bailleur, relaxé malgré les réquisitions du parquet et une indemnisation à la hauteur de ce qu'elle a subi. Elle a dû déménager pour fuir cet endroit cauchemardesque et aujourd’hui ils ont besoin de vous pour améliorer un quotidien brisé...

 

Le collectif "Plus Sans Ascenseurs" s'est constitué en association depuis le 22 mars 2019 et a décidé de créer le fonds de dotation "Plus Sans Mes Droits" afin de venir en aide aux familles victimes d'accidents d'ascenseur comme celles de Vincent ou d'Othmane.

 

Effectuez votre don en un clic.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte ! 

Merci à tous !

Organisé par

Association Plus Sans Ascenseurs