Aller au contenu principal

Mère de famille en grave état de santé

Organisé pour : Amine Mansouri

Bonjour à toute et à tous je voudrais vous raconter l’histoire de ma mère.

 

Tout a commencé après un bypass mon cauchemar a commencé en février 2012, Opérée à Orléans, le chirurgien m'a retiré tout l’estomac je suis sortie au bout de 3 jours je n’arrivais pas à m’alimenter et boire. J’ai donc décidé de retourner le voir, après plusieurs analyses, il m’annonce que j’ai une sténose, il décide donc de me réopérer. Je rentre chez moi et quelques semaines après rebelotte, je peux rien manger, rien boire je reste quelques jours comme ça et les pompiers viennent me chercher direction la clinique j’étais très faible ils me mettent sous perfusions pour me donner des forces.

J’ai 4 enfants que j’élèves seule alors il me propose l’hospitalisation à la maison que je décide d’accepter. Un jour j’étais tellement mal je vais le voir directement à son cabinet pour trouver une solution et il me dit qu’il ne peut pas me recevoir car il est attendu au bloc et ajouta que si je ne mangeais pas c’était psychologique. Je suis repartie en pleure et en étant très affaiblie. Je suis restée 10 mois dans cet état quand je tenais plus il me mettait sous perfusions le temps de reprendre un peu de force. De plus un infirmier qui travaillait dans le service du chirurgien en question m'a dit de changer de chirurgien, qu’il n’avait pas le droit de me laisser sortir de la clinique avec un taux de potassium si bas car je risquais un arrêt cardiaque, je ne pouvais plus marcher on me portaient pour aller au toilette on me lavaient ect.. Mon médecin traitant me voyait pratiquement tous les jours et au bout d un moment m’a dit qu’il ne pouvait plus rien pour moi.

Avec le temps mes sens ont diminué voire disparu, j’ai perdu le goût et je ne sentais que les mauvaises odeurs, quand on faisait quelques choses à proximité je vomissais.  En 10 mois j’ai perdu 70 kilos, les muscles, l’email des dents, mes cheveux ma peau était verte. Je suis allé chez mon frère pour me reposer et j’ai été voir le médecin de sa famille quand il m'a vu déshydratée et en malnutrition et suite à mes analyses, le médecin a décidé d’appeler l’hôpital de Nancy car ils possèdent un service de malnutrition sévère, ils m’ont pris en charge, m’ont mit sur sonde pour reprendre des forces et ils ont passé des tas d’examens mais aucun chirurgien a voulu prendre le risque de m’ouvrir ils m’ont laissée me reposer. Suite à cela ils ont contacté un professeur à Tours qui m'a rappelé aussitôt avec son équipe ils m’ont dit de me rendre au plus vite à l’hôpital de Tours pour me prendre en charge. La première chose qui a été faite sur mon corps sont des transfusions ensuite j’ai passé un tas examens. À cause de ma situation familiale à Orléans, j’ai donc dû être re-transférée à l’hôpital d’Orléans suite à un appel du professeur qui m’avait pris en charge à Tours, l’hôpital avait programmé l’opération. Une fois arrivée à l’hôpital on m’a mise sous quarantaine 1h et pendant cette quarantaine on est venus m’annoncer qu’ils  ne pouvaient pas m’opérer car ma moelle osseuse ne fonctionne plus à cause de la malnutrition donc j’ai dû voir un cancérologue pour me faire un peu de chimio pour la faire redémarrer et en parallèle je continuais les transfusions. J’ai donc repris assez de force pour me faire opérer. L’équipe qui m’a ouvert m'a refait une petite poche parce que je n’avais plus d’estomac et ils ont trouvé des hernies une éventrations et ils m’ont dit à l’intérieur c’était comme un gruyère quelques jours après j’ai commencé à sentir la fin et avoir des envies de mourir, il m'a sauvé la vie mais maintenant mon corps et tellement fatigué que j’oublie de manger depuis janvier 2019. Je suis à ma 2ème interventions pour mes intestins car ils sont bloqués au mois de mars, j’ai perdu 14 kg je n’arrive pas à remonter la température de mon corps elle est trop basse, on m’a ensuite prescrit des séances de massage pour tout le corps on m'a donné un déambulateur pour réapprendre à marcher pour reprendre du muscles et manger c’est un peu compliqué mais je me force et on me bourraient d’antidépresseurs. 

 

Je m’appelle Amine j’ai 19 ans je vous ai raconté l’histoire de ma maman: 

 

Avec l’état actuel de ma mère elle ne peux pas travailler, alors financièrement c’est très dure, nous n’arrivons pas à payer le loyer, les courses ect.. 

Ayant un frère de 10 ans qui est diabétique c’est très compliqué pour rallier les 2 bouts, j’ai 2 autres frère, un de 21 ans qui fait sa 3ème années de fac d’histoire et il ne peux pas travailler il ne touche donc que la bourse, et un frère de 23 ans qui travaille pour essayer d’aider à la maison, 

Pour ma part j’ai arrêté l’école pour commencer à travailler et ramener de l’argent à la maison, mais même comme cela ça ne suffit pas. C’est donc pour cela que je fais appel à votre gentillesse votre générosité et votre compassion pour essayer de nous venir en aide financièrement. 

 

Je vous remercie d’avance pour vos partages et votre temps. 

 

Amine MANSOURI

Organisé par

Mohamed el amine mansouri